Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un prébiotique pour se mettre à l’abri des anxiolytiques ?

Article 100% numérique
  • La consommation de prébiotiques pour une meilleure humeurLa consommation de prébiotiques pour une meilleure humeur

Booster le microbiote intestinal à l’aide d’un prébiotique quand on est un(e) jeune adulte pourrait, d’après une étude britannique, éviter d’être plus tard sujet(te) à des troubles de l’humeur et de l’anxiété.

Les pré- et probiotiques ont déjà fait l’objet de nombreuses recherches dans le domaine de la santé mentale. Leurs effets favorables sur la flore intestinale, très impliquée dans le bon fonctionnement du cerveau, sont largement documentés.

 

Une équipe de l’université du Surrey a mené des recherches sur les bénéfices potentiels d’une supplémentation en galacto-oligosaccharides (GOS), une famille de prébiotiques notamment présents dans les légumineuses et certains produits laitiers fermentés. L'objectif : évaluer leur effet, après quatre semaines, sur l’humeur et le bien-être d’une cohorte de soixante-quatre jeunes femmes (18 à 25 ans), en bonne santé par ailleurs.

 

Les jeunes sujets ont utilisé des outils reconnus par la communauté scientifique pour auto-évaluer leur niveau d’anxiété et d’attention à des stimuli positifs et négatifs, et des analyses de selles ont permis de suivre l’abondance des populations bactériennes.

 

Les participantes ayant reçu les GOS ont fait état, à travers leur auto-évaluation, d’une amélioration significative de l’humeur et de leur bien-être digestif. L’étude relève un effet clair de la supplémentation en GOS sur la population des bifidobactéries en comparaison avec le groupe placebo. Les bifidobactéries sont depuis plusieurs années associées au bien-être mental et émotionnel, lien que renforce la présente étude.

 

Lire aussi Contre le stress, mangez des fibres

 

Lire aussi Des fibres pour vivre plus longtemps

 

 

Source :

« Anxiolytic effects of galacto-oligosaccharides prebiotic in healthy females (18-25 years) with corresponding changes in gut bacterial composition », Scientific Reports, avril 2021

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique anxiété probiotiques prébiotiques

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous