Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le microbiote nasal, nouvelle cible pour traiter les sinusites ?

Article paru dans le journal nº 81 Acheter ce numéro

Il y a aussi le microbiote nasal. Et il pourrait jouer un rôle non négligeable dans la prévention des maladies respiratoires et des allergies. Une étude a comparé le microbiote nasal de personnes en bonne santé avec celui de patients souffrant d’inflammation nasales et sinusites chroniques. Résultat : parmi les 30 familles de bactéries présentes chez les sujets sains, Lactobacillus casei a attiré l’attention des scientifiques, car celle-ci se développe à l’abri de l’oxygène. Miracle des mutations, L. casei s’est adaptée pour coloniser le nez et le protéger, car elle a la faculté d’inhiber le développement de bactéries, telles que le staphylocoque doré. En outre, les scientifiques ont créé un spray contenant des souches L. casei. À raison de deux doses par jour pendant deux semaines, les bactéries lactiques ont colonisé le nez des cobayes. À bon entendeur.

Lire aussi Covid-19 : la piste du microbiote, vers un nouveau paradigme ?

Lire aussi Quand le microbiote soigne vos poumons

Source :

S. Lebeer, M. van den Broek, I. De Boeck et al., dans Cell Reports, mai 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique microbiote bactéries muqueuses nasales

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous