Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La méditation un remède comme les autres ?

Article paru dans le journal nº 19 Acheter ce numéro
  • la-meditation-un-remede-comme-un-autrela-meditation-un-remede-comme-un-autre

Dans un environnement instable et de plus en plus anxiogène, la méditation permet de créer en soi une stabilité pour mieux habiter le monde. Mais, au-delà de la force qu’elle confère, la méditation a également des effets sur la santé, que l’on sait mesurer aujourd’hui.

Les scientifiques occidentaux ont commencé à mesurer les effets physiologiques de la méditation il y a une quarantaine d’années. On comptait trois publications anglo-saxonnes sur le sujet en 1969, et 1 200 en 1997. En 2007, 2 285 études scientifiques analysaient l’impact sur la santé de la méditation.

Ainsi, une étude récente met en évidence une meilleure contractilité cardiaque pour des sujets s’adonnant à la méditation depuis plusieurs années. Mais, mieux vaut parler des méditations car le terme recouvre une multitude de pratiques. « Méditer, c’est comme aller en voyage : il existe des milliers de destinations différentes, avec autant de ressentis singuliers », rappelle le Dr Frédéric Rosenfeld, auteur de « Méditer, c’est se soigner ».

Une approche différente
de la relaxation

Parfois confondue avec la relaxation, la méditation peut induire un état relaxé mais celui-ci n’est pas une fin en soi. La plupart des techniques visent plutôt la libération de la souffrance par la maîtrise et la purification de l’esprit. Pour cela, certaines traditions recourent à la visualisation d’une image mentale ou à la récitation d’un mantra (méditation transcendentale…), d’autres au contrôle de la respiration (yoga kundalini…), d’autres enfin, surtout issues de l’enseignement de Gautama, le bouddha historique, recommandent de porter la conscience sur la respiration et les sensations corporelles, qui sont la réalité objective de l’instant présent (méditation Vipassana, qui signifie « voir les choses telles qu’elles sont »).

Quelle que soit l’approche, ces techniques de méditations peuvent concourir à la guérison psychologique mais aussi physique. Selon le Dr Jacques Vigne, psychiatre, auteur de « Soigner son âme, méditation et psychologie », « La méditation est la thérapie holistique par excellence, en ce sens qu’elle revient constamment à l’unité.

Elle ne cherche pas uniquement le bien-être, mais plutôt un état de stabilité mentale qui soit également au-delà du mal-être. » Car accepter d’un esprit égal bien-être et mal-être est une des clefs de la guérison au sens où « guérir, plus que soigner (ce qui est parfois impossible), c’est établir une autre relation à la maladie, la mort, en ayant une vision globale », écrit Jon Kabat-Zinn, un biologiste américain formé au Massachusetts Institute of Technology et qui, depuis trente ans, a mis au point sa propre méthode de méditation (MBSR) et œuvre pour que soit étudiés les liens entre la méditation et la santé [voir encadré ci-contre].

Expansion de conscience
et plasticité du cerveau

Le Dr Rosenfeld estime qu’« il n’est pas excessif de dire que la méditation soigne le corps en plus du psychisme. D’ailleurs, le Bouddha est souvent appelé le Grand Médecin. » Il enseigne lui-même la Mindfullness-Based Cognitive Therapy (MBCT), un mélange de MBSR et de thérapies comportementales, qui s’adresse aux anciens déprimés auprès de qui elle réduit de 50 % le risque de rechute.

Parmi les premières découvertes, on ...

Image description

Il vous reste encore 86% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 19, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous