Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Diminuer le sel pour…
augmenter le risque d’AVC ?!

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Diminuer le sel pour… augmenter le risque d’AVC ?!

Limiter sa consommation de sel préviendrait l’hypertension et les maladies cardio-vasculaires. Ce crédo fait consensus, études scientifiques à l’appui, ce qui lui vaut d'être suivi à la lettre par des milliards de personnes dans le monde. Mais des voix s’élèvent contre ce raccourci simpliste, notamment parce qu’il fait l’économie du rôle fondamental du potassium dans nos grands équilibres physiologiques.

Une étude récente* vient d’ajouter son grain de sel dans le débat : selon ses résultats, il semblerait en effet qu’une (trop) faible concentration de sodium dans les urines soit associée à un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral (AVC). Le sel serait-il donc victime d’un faux procès ? Et une moindre consommation serait-elle, finalement, délétère ?

Pas si vite. Pour intéressante que soit cette étude, elle présente quelques « biais méthodologiques » (population étudiée avec un faible risque d'AVC, absence de pondération des résultats en fonction de la tension artérielle ou d'une éventuelle médication, etc) qui empêchent d'en tirer des conclusions définitives.

Que faire pour autant ? Respecter les recommandations relatives au sel, certes, mais veiller parallèlement à consommer suffisamment de potassium… En attendant de nouveaux éclairages.

Pour rappel, les principales sources alimentaires de potassium sont les algues (wakamé, dulce..), les légumes secs (haricot blanc, rouge, fève...), les fruits secs (banane, abricot, figue...) et les légumes (avocat, chou, champignon, pomme de terre...).

Lire aussi 9 choses que vous ne savez sûrement pas sur la tension artérielle

Références

* “Association of Low Urinary Sodium Excretion With Increased Risk of Stroke”, de L.M. Kieneker, M.F. Eisenga, R.T. Gansevoort et coll., dans Mayo Clinic Proceedings, décembre 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Hypertension hypertension
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous