Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le paracétamol sur le banc des accusés

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro

Les futures mères connaissent-elles les risques du paracétamol pour leurs bébés ? Outre le surrisque d’asthme et de troubles du comportement, il faut maintenant ajouter une atteinte de la fonction reproductrice si l’on en croit les observations faites chez la souris. Quand les futurs ovaires murins sont exposés pendant une semaine au paracétamol, ils perdent définitivement 40 % des cellules qui produisent les ovules ; quant aux futurs testicules murins, ils perdent dans le même temps 25 % de leurs cellules productrices de sperme. On note par ailleurs une fréquence accrue de troubles du spectre de l’autisme et de troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité quand le paracétamol est pris de façon prolongée.

P. Hurtado-Gonzalez, R. A. Anderson, J. MacDonald, et coll. dans Environmental Health Perspectives, avril 2018. R. Masarwa, H. Levine et coll. dans l’American Journal of Epidemiology, avril 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Grossesse hyperactivité autisme paracétamol grossesse
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous