Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

3 jours de détox minute par minute

Article paru dans le journal nº 45 Acheter ce numéro
  • Trois jours de produits frais, non transformés et vitalogènesTrois jours de produits frais, non transformés et vitalogènes
  • Avatar de Janie MALISSEN Mme Janie M. Référent thématique
  • Avatar de Jocelyne MAETZ Mme Jocelyne M. Référent thématique
  • Avatar de Martine MICHEL BELLEC Mme Martine M. Référent thématique
  • Avatar de Francoise Tripoteau Mme Francoise T. Référent thématique
Connectez-vous pour devenir référent « Détox »

et répondez aux membres du site

Faut-il se laisser tenter par une sacrosainte « détox » de printemps ? Alternative Santé vous propose des recettes pour préparer 9 repas légers sur trois jours, le temps de vous alléger tout en douceur et mieux digérer. Choisissez une période qui vous convient bien, 3 jours de week-end, quelques jours de vacances ou une période plus sereine au travail. Si c’est au printemps (ou à l’automne, ça marche aussi), c’est encore mieux.

Pourquoi faire une détox ? La première raison est que nous digérons de plus en plus mal et que nous abîmons nos intestins, siège de notre bonne santé. Sur le banc des accusés, notre alimentation qui a plus changé ces 6 dernières décennies que pendant les 5 millions d’années précédentes : 80 % de nos aliments sont aujourd’hui d’origine industrielle. Ils sont transformés et renferment des éléments complexes : des pesticides, des agents de texture, des conservateurs, des colorants.

Mais ce n’est pas tout : notre air est pollué, nos produits cosmétiques et ménagers contiennent aussi leur lot de toxiques que nous inhalons et qui pénètrent par la peau. Ajoutons au tableau les résidus de médicaments chimiques (parfois nécessaires, en situation d’urgence, parfois moins…) que le corps a du mal à éliminer et le stress, omniprésent. Au quotidien, l’organisme d’un adulte en bonne santé arrive tant bien que mal à se débarrasser d’une partie de ces toxines mais, à trop tirer sur la corde, le corps s’épuise…« Arrêtez le mal avant qu’il n’existe, calmez le désordre avant qu’il n’éclate » disait Lao-Tseu.

Les périodes de détox permettent tout d’abord la mise au repos du système digestif et son assainissement, de l’estomac au côlon. Quel plaisir de dire au revoir aux ballonnements, gaz et autres inconforts intestinaux !

Vient ensuite l’élimination des déchets qui surchargent le corps. En cure détox, le trop-plein accumulé est invité à suivre les différentes portes de sortie : on stimulera la peau, le foie, les reins et les poumons. L’énergie qui n’est pas utilisée pour digérer est disponible pour le reste de l’organisme qui peut alors réparer nos déséquilibres un peu partout dans notre corps.

On se reconnecte aussi à ses sensations (de satiété, de faim, de plaisir) et on retrouve de l’énergie. La peau est plus belle et on se sent plus léger.

Trois niveaux de détox


  • L’alimentation saine et vitale, végétarienne et sans grignotage ! C’est celle que nous vous proposons ci-dessous avec un programme de 3 jours.

  • La monodiète (de légumes comme la carotte ou de fruits avec la pomme, de céréales avec du riz, ou encore une cure de jus verts) : vous pouvez vous lancer sans risque sur une seule journée à la maison ;

  • Le jeûne, pratique qui permet d’atteindre la meilleure autolyse (autonettoyage de l’organisme), mais ne vous lancez pas seul, demandez conseil à votre praticien de santé naturelle qui saura évaluer votre capacité à jeûner ! Lorsque l’on jeûne, ce sont nos tissus musculaires et graisseux qui sont « autodigérés » pour nourrir nos tissus vitaux. L’intelligence cellulaire et enzymatique de notre corps va chercher en nous les tissus dont nous n’avons pas vraiment besoin pour vivre (les tissus vieillis, enkystés, tumoraux) et continuer de faire fonctionner nos organes principaux. Quelle machine fantastique !

Comme dans la nature, notre métabolisme est sensible aux changements de saison. L’organisme a besoin de s’alléger pour se régénérer et évoluer ! Le printemps et l’automne sont les meilleures périodes pour une détox de quelques jours, lancez-vous à votre rythme et restez attentifs à vos sensations, pour percevoir ce qui vous fait du bien.

Cinq règles à respecter pour une détox efficace


Pendant cette période de détox, veillez à cuisiner tous vos repas à partir de produits bruts. Si vous n’êtes pas à la maison, organisez-vous à l’avance pour emporter votre déjeuner/dîner. Faites vos courses en boutique biologique ou dans un marché bio et local. Privilégiez un maximum de produits frais et non transformés, qui ont encore un fort potentiel vital. Choisissez de préférence des circuits courts, et, pour les produits frais, évitez les étalages où les produits restent pendant des jours sous la lumière artificielle.

  1. Le matin, si vous n’avez pas faim, ne vous forcez pas à manger ! Certains organismes ne sont pas prêts à digérer pendant les premières heures de la journée, respectez vos sensations.

  2. Ne grignotez pas. Le non-stop alimentaire ne permet pas à l’estomac de se vider complètement, vous digérez moins bien, vous risquez l’inflammation et l’effet « détox » est retardé.

  3. Salez moins, adoptez les algues en paillettes, le tamari, le sel aux légumes, et le gomasio (délicieux sel au sésame) !

  4. Mâchez vos repas, qu’ils soient liquides (jus, mousses, purées…) ou solides ! La salive permet une prédigestion des aliments indispensable et la sensation de satiété sera atteinte plus rapidement. Prenez le temps de manger, seul ou accompagné. Évitez les discussions passionnées et la télévision pour ne pas laisser passer le sentiment de satiété. Mangez à votre faim, mais sortez de table l’estomac encore légèrement vide.

  5. Aérez-vous ! Prenez le temps de vous promener au grand air. Programmez une séance de sport, allez vous faire masser ou faites une séance de sauna thérapeutique. Et pensez à vous reposer suffisamment !

3 jours pour se sentir léger : recettes et astuces pour 9 repas

Jour 1 matin

- Une infusion de romarin.

- Une petite banane écrasée avec un filet de jus de citron et 1 c. à c. d’huile de colza. Mélange sur lequel vous ajoutez 1 c. à s. de graines broyées. Parmi celles-ci : lin, tournesol, amandes, noisettes, macadamia, sésame.

Le petit plus : l’huile permet aux vitamines de ce petit-déjeuner d’être mieux assimilées.


Jour 1 midi

- Un demi-pamplemousse en entrée

- Salade vitaminée (Pour 1 personne) : 1 verre de quinoa, 1/2 concombre, 1 dizaine de radis rouges, 1/2 radis noir, 1 petit oignon rouge, 3 c. à s. de persil ciselé, 2 c. à s. d’huile de noisette

  1. Plongez le quinoa dans 1,5 fois son volume d’eau légèrement salée. Portez à ébullition, baissez le feu et laissez cuire 10 min. Ôtez du feu et laissez gonfler 5 min. Laissez refroidir.

  2. Pelez et émincez l’oignon rouge. Rincez les radis rouges, ôtez la queue et les radicelles, puis coupez-les en rondelles. Pelez le radis noir et coupez-en la moitié en petits cubes. Pelez et coupez le concombre en petits dés.

  3. Mélangez le tout, ajoutez le persil ciselé et l’huile de noisette.

Les petits plus :

Le fruit en début de repas ! En effet, on évitera de le consommer après le plat, car le sucre qu’il contient pourrait ralentir la digestion.

Les radis favorisent l’élimination des toxines par l’action de divers composés qui stimulent l’activité d’enzymes responsables de la désintoxication.


Jour 1 soir

- Un petit verre de jus de carotte, réalisé à l’extracteur avec 4 carottes bio ou en bouteille, et une soupe onctueuse.

- Soupe onctueuse (Pour 1 personne) : 1 dizaine de feuilles de blette, 1 patate douce, 100 ml de lait de coco, 1 pincée de sel aux légumes, 1/2 c. à c. de gingembre, 1/2 c. à c. de cannelle

  1. Nettoyez soigneusement les feuilles de blette (conservez le blanc et le vert) et la patate douce, dont vous gratterez un peu la peau avec une petite brosse.

  2. Cuisez ensemble à la vapeur douce en couvrant la casserole pendant une vingtaine de minutes.

  3. Filtrez et conservez un peu d’eau.

  4. Mixez les légumes. Ajoutez le lait de coco, le sel et les épices. Si besoin, rallongez avec un peu de l’eau de cuisson si vous souhaitez une soupe plus liquide.

Le petit plus : la gourmandise et le goût sucré de la patate douce, qui permet de sauter facilement le dessert !

 

Jour 2 matin

- Du thé rooibos ou une infusion de votre choix.

- Pomme au four, raisins secs et cannelle1 pomme, 1 c. à s. de raisins secs sultanines, 1 c. à c. de cannelle.

  1. Vous pouvez la préparer la veille. Faites gonfler les raisins secs dans une tasse de thé. Pendant ce temps, lavez et évidez la pomme.

  2. Disposez la pomme dans un plat allant au four. Mettez les raisins dans la pomme avec une petite cuillère et conservez le thé.

  3. Saupoudrez la cannelle sur la pomme.

  4. Arrosez avec le thé ayant servi pour les raisins.

  5. Enfournez dans un four chaud une trentaine de minutes. Dégustez chaud ou froid !

Le petit plus : la cannelle est une épice fabuleuse. Antioxydante, elle aide aussi à la stabilisation du taux de sucre, et est anti-inflammatoire !


Jour 2 midi

- Salade aux mille couleurs (Pour 1 personne) : 1 tasse de lentilles corail, 1 betterave cuite, 1 mini-poivron jaune et 1 mini-poivron rouge, 2 poignées de roquette, 3 champignons de Paris, 1 c. à s. de purée d’amande, 2 c. à s. d’huile d’olive, 1 pincée de sel, 2 brins de coriandre

  1. Rincez rapidement les lentilles à l’eau et déposez-les dans une casserole avec 3 à 4 fois leur volume d’eau froide non salée. Portez à ébullition et laissez cuire à petit feu et à couvert de 10 à 15 min. Elles vont « éclater » à la cuisson. Égouttez-les et laissez refroidir.

  2. Pendant ce temps, lavez et coupez les légumes en petits morceaux : les minipoivrons, les champignons, les betteraves et la roquette.

  3. Mélangez le tout, ajoutez l’huile d’olive, le sel, la purée d’amande et la coriandre.

 

Jour 2 soir

- Fenouil mariné au citron (préparez-le la veille ou à midi). Pour 1 personne : 1 fenouil, 1 petit concombre, 1 citron, 2 c. à s. d’huile d’olive, 3 brins de ciboulette

  1. Coupez le fenouil et le concombre en gros dés.

  2. Pressez le citron.

  3. Mettez le tout dans un saladier et arrosez avec le jus du citron et l’huile d’olive puis saupoudrez de ciboulette. Salez. Mettez une assiette dessus et laissez au frais au moins 3 h.

- Demi-avocat avec un filet d’huile d’olive et une poignée de noix de cajou (non grillées, non salées).

Le petit plus : le fenouil est l’allié détox parfait. Très peu calorique, il procure un effet de satiété grâce aux fibres qui le composent, il est également reconnu pour ses vertus digestives, diurétiques et drainantes !


Jour 3 matin

- Un green smoothie au blender : 2 poignées de feuilles d’épinards, du lait d’amande, des fruits rouges frais ou surgelés.

- Trois noix du Brésil.

Le petit plus : trois ou quatre petites noix du Brésil suffisent à remplir l’apport journalier recommandé en sélénium, oligoélément indispensable à l’organisme.

 

Jour 3 midi

- Salade d’algues wakamé (Pour 1 personne) : 100 g d’algues wakamé réhydratées ou fraîches, 1/2 concombre, 4 champignons shiitakés cuits et refroidis, 1 poignée de graines germées alfalfa

- Sauce : 1 c. à s. de miel, 2 c. à s. de sauce soja, Jus de 1 citron

  1. Lavez soigneusement les champignons et cuisez-les doucement à la poêle dans un peu d’huile de sésame.

  2. Si les algues sont fraîches, rincez-les sous l’eau froide quelques instants. Si elles sont séchées, réhydratez-les avant de commencer la recette.

  3. Lavez et grattez le concombre et coupez-le en fines rondelles avec la peau. Lavez les graines germées (si vous voulez les faire germer à la maison prévoyez 3 ou 4 jours, sinon vous les trouvez au rayon frais en boutique biologique).

  4. Préparez la sauce en mélangeant le miel, la sauce soja et le jus du citron.

  5. Dans un saladier, disposez les algues et le concombre. Ajoutez la sauce au miel et laissez reposer 1 heure au réfrigérateur.

Le petit plus : en plus d’être excellents, les champignons sont peu caloriques et très protéinés, riches en phosphore, en sélénium, en vitamines B2, B3 et B5, et en ergocalciférol, un précurseur de la vitamine D. Attention, seuls les champignons de Paris, qui sont cultivés, peuvent être mangés crus. Les autres champignons, sauvages, doivent être cuits ou marinés dans un jus de citron ou de vinaigre.

 

Jour 3 soir

- Soupe miso (Pour 1 personne) : 25 cl d’eau, 75 g de tofu, 25 g de miso (pâte fermentée à base de soja), 30 ml de dashi (bouillon, c’est la base de la soupe miso), 1 c. à c. de mirin (sorte de saké sucré), 1/4 d’échalote

  1. Dans une casserole, portez l’eau et le dashi à ébullition. Munissez-vous d’un petit bol et mélangez le miso et le mirin, puis incorporez-les dans la casserole.

  2. Baissez le feu et continuez la cuisson 5 min au maximum.

  3. Coupez le tofu en dés et incorporez-les à la soupe.

  4. Versez dans de petits bols et saupoudrez la soupe de quelques échalotes finement hachées en rondelles. Servez bien chaud.

- Caviar d’aubergine (Pour 1 personne) : 2 aubergines de taille moyenne, 2 gousses d’ail, Jus de 1/2 citron, 2 c. à s. d’huile, 1 pincée de cumin, 1 pincée de sel. Légumes crus au choix à tremper en dips : chou-fleur, concombre, carotte, radis, céleri branche, tomate cerise…

  1. Préchauffez le four à 160 °C. Lavez et coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Placez-les sur une plaque allant au four et recouvrez-les de papier sulfurisé, laissez cuire 20 min.

  2. Récupérez délicatement la chair des aubergines à l’aide d’une cuillère. Écrasez cette chair et ajoutez les gousses d’ail pressées, épluchées et dégermées, le jus de citron, l’huile, le sel et le cumin. Laissez refroidir et au réfrigérateur le temps de préparer les légumes crus.

  3. Lavez soigneusement les légumes et coupez-les dans le sens de la longueur, pour qu’ils puissent être trempés facilement dans le caviar d’aubergine. Utilisez des bâtonnets si les légumes sont trop courts !

Le petit plus : on trouve aussi des soupes miso toutes prêtes en boutiques bio, c’est très pratique ! Le miso possède des enzymes produites par la fermentation qui stimulent la digestion tout en favorisant l’élimination des toxines, il est à consommer régulièrement si vous l’aimez.


Pour en savoir plus sur la détox, découvrez Le cahier Détox pour les nuls (Ed. First, 2017) d’Anne-Claire Méret.

Le cahier Détox pour les Nuls

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Détox détox digestion perte de poids mastication
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes