Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Arrêt d’une contraception : certaines retardent plus un retour de la fertilité

Article 100% numérique
  • Selon votre type de contraception, le retour à la fertilité peut être plus longSelon votre type de contraception, le retour à la fertilité peut être plus long

À l’arrêt d’une contraception pour concevoir un enfant, beaucoup de femmes se demandent en combien de temps revient leur fertilité. Le peu d’études réalisées sur le sujet laissent souvent planer le flou. Une étude récente réalisée par des chercheurs de la Boston University School of Public Health nous permet d’en savoir plus.

Collectant les données de trois études impliquant au total 18 18 000 femmes du Danemark et d'Amérique du Nord, elle observe qu’environ 56 % des femmes réussissent à concevoir dans les 6 mois et 77 % dans les 12 mois.

Patchs et contraceptifs injectables : jusqu’à huit mois avant une grossesse

 

Les femmes qui utilisaient comme contraception la pilule, l’anneau vaginal ou le Dispositif intrautérin (stérilet) avaient les taux de retour à la fertilité les plus rapides. En moyenne deux mois pour le DIU, trois mois pour l’anneau et la pilule. En revanche, d’autres contraceptions hormonales montraient des retours à la fertilité plus longs. Quatre mois pour le patch et cinq à huit mois pour les contraceptifs injectables.

 

Une information à connaître et à prendre en compte avant de choisir sa contraception.

 

Lire aussi J’arrête la pilule contraceptive, à quoi dois-je m’attendre ?

 

Source :

 

Yland Jennifer J. et al. « Pregravid contraceptive use and fecundability: prospective cohort study », BMJ, 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous