Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Stop à l’angor !

Article paru dans le journal nº 72 Acheter ce numéro
  • La nattokinase est formée lors de la fermentation du soja jaune. La nattokinase est formée lors de la fermentation du soja jaune.

L’angor, ou « angine de poitrine », se caractérise par un manque d’apport d’oxygène au muscle cardiaque par les coronaires (vieillissement circulatoire). La personne ressent une douleur précordiale (région du cœur) ou une sensation d’oppression. Il est différent de l’infarctus du myocarde car l’ischémie (manque d’irrigation sanguine) est transitoire.

L’angor peut avoir plusieurs causes : diminution de la ­lumière artérielle par une plaque d’athérome (dépôt ­rétrécissant le diamètre interne du ­vaisseau), spasme du coronaire, plus ­rarement une embolie. Les conditions fréquentes de l’apparition des ­symptômes sont l’effort physique ou le coup de stress. La douleur n’est généralement pas aiguë, et peut se déplacer suivant les épisodes ou les individus ­(thorax, gorge, irradiant vers l’épaule, face interne du bras gauche), sans jamais se trouver au-dessus des oreilles ou en dessous du nombril.

Il existe des angors stables et instables. Les premiers n’évoluent pas, les crises sont donc relativement prévisibles dans les conditions précitées. Pour le ­second, la situation est en évolution, avec une progression de la plaque d’athérome amenant une ­augmentation de la fréquence et (ou) de l’intensité des épisodes, ou l’apparition de symptômes au repos. Les variations du métabolisme influencent aussi ­l’apparition des symptômes : les crises d’angor sont plus fréquentes le matin car le tonus artériel est plus élevé à ce moment. Les crises peuvent être quotidiennes ou ­espacées de plusieurs mois.

L’allopathie diagnostiquera l’angor par l’examen des symptômes, de l’électrocardiogramme, d’un test d’effort et de l’imagerie cardiaque. Sans ces outils, on peut confondre avec certains problèmes ayant des symptômes similaires, tel un blocage du diaphragme par un état de distorsion nerveuse. Les traitements proposés sont variés : on y retrouve des ­antiagrégants plaquettaires, réduisant le risque d’infarctus du myocarde ou de mort subite. Les bêtabloquants sont également utilisés pour diminuer ou ­empêcher la réaction des récepteurs ­adrénergiques. En cas de crise, la prise de nitroglycérine dilate rapidement les ­coronaires et soulage la personne ; elle peut aussi être prise en cas d’effort afin d’éviter l’apparition d’une crise.

Ce remède présente cependant l’inconvénient d’être fragile et de nécessiter une conservation dans un flacon en verre teinté scellé que le malade doit porter sur lui en permanence au cas où un épisode se manifeste. Des inhibiteurs calciques, des dérivés nitrés à action longue ou des inhibiteurs des canaux sodiques peuvent être préconisés si les traitements évoqués précédemment sont insuffisants. Malheureusement, des effets secondaires sont possibles, par exemple en cas de prise de bêtabloquants des risques de bradycardie, d’impuissance, de bronchoconstriction, d’aggravation d’une ­hypoglycémie, et autres réjouissances.

Les vertus fluidifiantes de la nattokinase

Du côté des réponses naturelles, c’est parmi les enzymes systémiques (capables de traverser les parois digestives et d’avoir un effet ailleurs dans un système organique) que nous trouvons un remède intéressant, la nattokinase. Elle est formée lors de la fermentation de graines de soja jaune, donnant un plat traditionnel japonais (le natto) consommé depuis plus de 6 000 ans ! Possédant des propriétés fluidifiantes sanguines, fibrinolytiques et hypotensives, elle est capable de ronger les dépôts athéromateux et de dissoudre les caillots. Rétablissant progressivement une lumière coronarienne correcte, elle permet de lutter contre l’angor. Hormis quelques précautions d’emploi (prise d’anticoagulants ou de traitements contre l’hypertension, qui nécessitent l’avis d’un professionnel de santé) la nattokinase peut être prise par tout le monde, que l’angor n’en soit qu’au début de son développement ou que la forme soit plus avancée.

Carnet d'adresses :

Nattonikase, Laboratoire ViaPhyt chez La vie naturelle

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique enzymes angine de poitrine

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous