Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La malbouffe rend maboule

Article paru dans le journal nº 75 Acheter ce numéro
  • La malbouffe, facteur de dépressionLa malbouffe, facteur de dépression

Une étude a démontré que les personnes adeptes de malbouffe étaient plus sensibles aux troubles mentaux. En se basant sur plus de 240 000 enquêtes téléphoniques, l’étude a révélé que 17 % des participants souffraient probablement de maladie mentale. Selon l’étude, l’augmentation de l’apport en sucre était associée à un trouble bipolaire et l’acrylamide (le grillé sur les aliments) était source de dépression.

Lire aussi L’acrylamide, un si savoureux poison

Lire aussi Sucre et humeur, une mauvaise association

Source

J. E. Banta, G. S. Sciapco, et col. dans Journal international des sciences alimentaires et de la nutrition, février 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cerveau Sucre acrylamide bipolaire dépression
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous