Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Bio anti-cancer : l’étude qui dérange

Article paru dans le journal nº 64 Acheter ce numéro

La publication d’une récente étude de l’Inra dans les colonnes de la prestigieuse revue médicale américaine Jama a soudainement focalisé l’attention de la communauté médicale internationale sur l’intérêt de manger bio.

C’est en effet la première étude qui conclut à un moindre risque de développer deux types de cancer, le cancer du sein après la ménopause et le lymphome non hodgkinien. Même si ces résultats ne peuvent être contestés, des esprits chagrins pointent les limites de l’étude, ce qui conduit à certaines réflexions.

Leur principale objection est que l’étude porte sur des volontaires « particulièrement concernés par les questions de santé », essentiellement des femmes ayant bénéficié d’un niveau d’éducation élevé et profitant de revenus élevés. Mais en quoi cela leur retirerait-il de leur validité, même si cela limite la généralisation des résultats ? Il faut vraiment que cette étude dérange pour que les objections soient si minces.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cancer cancer alimentation agriculture bio
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous