Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Oui, le bio pourra nourrir le monde

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro
Bio

Pour les détracteurs du bio, ce mode d’agriculture est bien joli mais ne permet pas de nourrir la population mondiale. On est donc bien obligé d’arroser la terre de pesticides, engrais et autres produits chimiques et d’avoir recours aux OGM. Pour sauver le monde de la famine pardi ! Cet argument pourra bientôt être balayé, chiffres à l’appui. Une « méta-étude » américaine compilant 115 études de 38 pays vient en effet de démontrer que la différence de productivité entre le bio et l’agriculture « traditionnelle » est moins importante que celle habituellement avancée (19% au lieu de 25%) mais surtout que lorsque les exploitations ont recours aux cultures associées ou aux rotations, cet écart tombe à 8 à 9 %. A terme, les scientifiques estiment que les recherches agronomiques adaptées (agroforesterie par exemple) pourront réduire voire gommer l’écart de productivité entre les deux types d’agricultures et donc nourrir la planète, tout naturellement…

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous