Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

BPA, BPS, BPF et BHPF : tous toxiques !

Article paru dans le journal nº 45 Acheter ce numéro

Une des grandes carences des systèmes de santé occidentaux est leur incapacité à mettre en œuvre des pratiques saines susceptibles de remplacer efficacement le recours à des substances chimiques dont la toxicité a été enfin admise. Un exemple désolant est celui du bisphénol A, dont les autorités étatiques n’ont pas encadré le remplacement : ainsi, les industriels se sont tout simplement rabattus sur les plus proches voisins chimiques – BPF, BPS et BHPF (Fluorene-9-bisphenol) notamment – du fait que très peu d’études leur avaient été consacrées. Aujourd’hui, le caractère perturbateur endocrinien de ces derniers est clairement établi, à un niveau comparable à celui du BPA. Comme il faudra certainement de longues procédures pour que leur interdiction soit effective, la seule façon de réduire drastiquement l’exposition à ces toxiques reste donc de se mettre aux aliments biologiques de proximité.

J. Rochester et A. L. Bolden dans Environmental Health Perspectives, juillet 2015. Z. Zhang, Y. Hu, J. Guo, et coll. dans Nature Communications, mars 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Bisphénol toxiques bisphénols aliments biologiques
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous