Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Asthme : attention aux corticoïdes inhalés.

Article paru dans le journal nº 103 Acheter ce numéro
  • Les corticoïdes conduisent à une réduction de la sécrétion de cortisol par les surrénales.Les corticoïdes conduisent à une réduction de la sécrétion de cortisol par les surrénales.

En réduisant l’inflammation au niveau des voies respiratoires, les corticoïdes améliorent la qualité de vie des personnes qui présentent un asthme chronique. Toutefois, se pose depuis des années la question de l’impact de ces corticoïdes sur une des fonctions majeures des glandes surrénales, la production de cortisol. Cette molécule joue un rôle d’hormone essentielle au métabolisme et de neurotransmetteur fortement impliqué dans les régulations du cycle nycthéméral – veille/sommeil – et du stress.

Une étude a été menée sur quelque 14000 sujets, la plus large à ce jour. En comparant les taux sanguins en cortisol chez les utilisateurs de corticoïdes inhalés et les non-utilisateurs, il est devenu évident que cette classe de produits expose bien à une réduction de la sécrétion de cortisol par les surrénales. Une insuffisance pouvant entraîner fatigue, maux de tête voire douleurs abdominales, vomissements et troubles psychiatriques !

Pour tout utilisateur régulier d’un tel corticoïde, l’apparition d’un de ces symptômes doit conduire à consulter son médecin afin qu’il procède à un réaménagement du traitement de l’asthme. Rappel des dénominations communes des spécialités concernées : béclométasone, budésonide, ciclésonide, fluticasone et mométasone.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Asthme Sommeil Corticoïdes Le stress cortisol

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous