Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le CO2 appauvrit notre alimentation

Article 100% numérique
  • Une concentration plus élevée de CO2 conduit à une diminution certaine de la teneur du riz en vitamines.Une concentration plus élevée de CO2 conduit à une diminution certaine de la teneur du riz en vitamines.

De nombreux nutritionnistes, agronomes et autres scientifiques s’intéressant à la nutrition, sonnent depuis de nombreuses années la sonnette d’alarme en constatant la baisse de valeur nutritive des aliments (surtout sous forme végétale). Les principaux facteurs mis en cause étaient généralement attribués à l’agriculture moderne : la surexploitation entraînant un appauvrissement des sols, les OGM au service du rendement plutôt que de la qualité nutritionnelle, etc. Pourtant, un nombre croissant d’études pointent du doigt un autre facteur possible des plus préoccupants : l’augmentation du dioxyde de carbone (CO2) dans l’air.

Lire aussi Et pourtant l’air n’était pas si pur...

Cette piste explicative semble contre-intuitive, lorsqu’on sait que le CO2 est l’une des principales ressources nécessaires à la pousse des plantes. Cependant, à en croire les simulations en laboratoires, un surplus de CO2 constitue des « calories vides » pour les végétaux, une sorte de « malbouffe ». Ainsi, si ces derniers gagnent effectivement en taille ou en volume, leurs valeurs nutritives sont en nette baisse. En tout cas, c’est ce que démontrent plusieurs recherches menées en ce sens, dont une publiée dans Science Advances en 2018 qui porte sur le riz.

Lire aussi "Nutrition et écologie vont de pair pour une santé globale"

En effet, ses résultats concluent qu’une concentration plus élevée de CO2 conduit à une diminution certaine de la teneur du riz en vitamines B1, B2, B5, allant jusqu'à 30 % pour la B9 (folate). La recherche a également confirmé des déclins précédemment découverts par d’autres recherches, qu’il s’agisse des teneurs en protéines, en fer ou en zinc. Et le riz ne serait pas la seule céréale à connaître une dégradation nutritionnelle : une autre étude américaine portant sur le blé montrerait des résultats similaires, mettant en cause la hausse des températures corrélée à la constante augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Ces recherches menées en laboratoire sont, bien entendu, expérimentales et ont pour objet la découverte de mécanismes biologiques qui jusqu’alors nous échappaient. Les doses de CO2 auxquelles le riz a été exposé, pour démontrer son effet appauvrissant sur les nutriments, correspondent à des projections climatiques qui tendent vers 2050 mais des chercheurs supposent que ce cycle est déjà amorcé.

 

Sources :

Carbon dioxide (CO2) levels this century will alter the protein, micronutrients, and vitamin content of rice grains with potential health consequences for the poorest rice-dependent countries, Science Advences, 2018

Effect of warming temperatures on US wheat yields, PNAS, 2015

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique alimentation riz végétaux

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous