Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L'huile d'origan : tout le monde en a peur, même les microbes

Caroline Morel  rédigé le 02 juillet 2014 à 18h55
  • Avatar de Francoise FAGOT Mme Francoise F. Référent thématique
  • Avatar de Magali BESNARD Mme Magali B. Référent thématique
  • Avatar de Marie Claire Hugot Mme Marie Claire H. Référent thématique
  • Avatar de Sylvain Vouillamoz M. Sylvain V. Référent thématique

Connectez-vous pour devenir référent « Antibiotiques »

Répondez aux membres du site

  • L'huile d'origan : tout le monde en a peur, même les microbes
Article pARU dans le journal nº 14 Acheter ce numéro
Créez une alerte sur le thème « Antibiotiques »




4.75
10 avis
Icône d'impression

On croit parfois que les plantes "ça ne peut pas faire de mal"... et on se trompe... surtout lorsque leurs principes actifs sont présentés sous forme d'huile essentielle. L'huile essentielle d'origan est par exemple, un véritable danger public. N'en mettez pas sur vos doigts ou sur la peau, vous vous bruleriez gravement. N'en avalez pas quelques gouttes comme cela, sans précaution, vous auriez des douleurs presque intolérables et elle attaquerait vos nerfs et votre foie... On vous en propose à l'étranger pour calmer vos problèmes digestifs... fuyez ! L'huile d'origan est moins dangereuse, c'est un antibactérien, antifongique et antiparasitaire terriblement efficace.

C'est un poison alors ?

Moins forte que l'huile essentielle, il existe une autre forme galénique de l'origan : l'huile d'origan. Au Canada, les autorités sanitaires se sont toutefois empressées d'en limiter aussi l'usage tant ses principes actifs, le carvacrol et le thymol sont puissants. A vrai dire, les autorités canadiennes ont déclaré que le carvacrol pouvait entrainer de la toxicité, passé une certaine dose. Il est vrai que thymol et carvacrol contenus dans l'origan sont particulièrement puissants et, mal utilisée ou sans les conseils d’un thérapeute, l’huile d’origan peut être toxique. C’est pourquoi le Canada a souhaité en limiter l’utilisation.

Mais il existe maintenant une forme galénique totalement sûre qui permet d'éliminer tout rique.

C’est en effet une huile à manipuler avec précaution et dont la posologie doit être respectée scrupuleusement. Il y a peu de contre-indications à l’utilisation de l’huile d’origan, toujours est-il qu’il faut ne faut pas l’utiliser en usage cutané, ni pour un usage buccal et qu’elle est déconseillée dans les 3 premiers mois de grossesse.

Pourtant, l'origan est une épice délicieuse : un des ingrédients incontournables de la pizza. On utilise cette plante (de la même famille que la menthe et la marjolaine) dans toutes les cuisines du bassin méditerranéen pour sa saveur puissante, mais aussi pour ses propriétés : mettez de l'origan sur la viande et vous verrez qu'elle se conservera parfaitement. Pourquoi ? Parce que les microbes, champignons et parasites la fuient comme la peste. Mais comment profiter de cette incroyable propriété, sans s'empoisonner soi-même ?

Une combinaison de deux phénols très puissants

On l'a vu, les deux principes de base qui sont contenus dans l’huile d’origan et vont lui donner des vertus antimicrobiennes et antibactériennes s’appellent le carvacrol et le thymol.

Le carvacrol se retrouve dans l’origan, mais aussi dans le thym ou la sarriette. Il est utilisé comme conservateur alimentaire, mais aussi en cosmétique, ou encore dans les désinfectants naturels. Puissant antimicrobien, il agit dans la protection contre les moisissures et autres bactéries communes.

Second ingrédient et puissant fongicide et antibactérien, le thymol est depuis longtemps utilisé dans le traitement de la bronchite, on le retrouve dans nos produits d’hygiène bucco-dentaire et c’est un antiseptique majeur de maintes pharmacopées millénaires.

Quatre bonnes raisons de vouloir
quand même prendre l’huile d’origan

- Traiter les infections
L’action conjuguée du thymol et du carvacrol a prouvé son efficacité antifongique et l’huile d’origan est déjà utilisée pour traiter le candida albicans ou les infections vaginales, mais pas seulement. En effet, le ministère de l’Agriculture américain a rapporté que l’huile d’origan avait une action efficace contre les germes de la salmonelle et d’Escherichia Coli.

- Combattre les organismes nuisibles
Si vous avez déjà consommé de la viande pas assez cuite, de l’eau non purifiée, vous savez que de nombreux germes et autres indésirables s’invitent facilement dans votre corps, provoquant diarrhées, vomissements, parfois pire encore. L’huile d’origan aide à éliminer ses organismes qui séjournent en nous. Une étude qui observait l’effet de l’origan sur des patients atteints de parasites, a démontré qu’une dose quotidienne de 600 mg d’huile d’origan pendant 6 semaines, avait permis de débarrasser totalement les parasites présents dans le corps des malades. Cet usage antiparasitaire interne peut permettre de traiter le ténia ou les vers.

- Se procurer des nutriments essentiels
Plus besoin de battre pour se suppléer en minéraux et vitamines essentiels. L’huile d’origan est bourrée de minéraux vitaux comme le magnésium et le zinc et de vitamines C et E. Prise régulièrement, elle apporte suffisamment de zinc, fer, calcium, cuivre, manganèse et potassium à l’organisme. Au vu des carences dont nous souffrons aujourd’hui, il devient vite évident de constater que l’origan peut être une réponse à bien des problèmes.

- Combattre les rhumes et la grippe
Le carvacrol est un puissant anti infectieux et un antibiotique naturel qui, associé au thymol donne de très bons résultats sur les pathologies qui associent parfois infection virale et microbienne comme les rhumes et même la grippe.

L’huile d’origan provoque, en plus, le suicide des cellules cancéreuses

Une étude récente faite par des chercheurs à l’Université de Long Island, indique que le carvacrol contenu dans l’origan pourrait potentiellement être employé pour traiter le cancer de la prostate, qui est la troisième principale cause de décès par cancer chez les hommes en France. Les chiffres font froid dans le dos : 1 homme sur 36 mourra du cancer de la prostate.

Supriya Bavadekar, PhD, RPh, Professeur Adjoint de la Pharmacologie à l'Université d'Arnold et Marie Schwartz de LIU, testent actuellement le carvacrol sur des cellules de cancer de la prostate. Les résultats de cette étude expliquent que le carvacrol induit l'apoptose de ces cellules. L'apoptose, explique M. Bavadekar, est la mort cellulaire programmée, ou simplement un « suicide de cellules. ».

Bavadekar et son groupe essayent actuellement de déterminer les voies de signalisation que le carvacrol utilise pour provoquer le suicide d’une cellule cancéreuse.

Enfin un procédé pour prendre de l'huile d'origan sans risque

Alors sommes-nous réduits à manger de la pizza pour nous protéger des infections et du cancer de la prostate ? Plus maintenant ! La société Biotics Research vient en effet de mettre au point une forme galénique brevetée de l'huile d'origan qui permet d'en prendre sans danger. Plus besoin de porter des gants, de compter les gouttes en tremblant ou de risquer la brûlure !

L’huile d’origan est ici obtenue par distillation à la vapeur et standardisée à un minimum de 70% de carvacrol. Transformée en microémulsion, qui est constituée de particules d’huile de 0,5 micron, elle est ensuite séchée, ce qui permet de la présenter sous forme de comprimés, faciles à manipuler. En outre, ces comprimés sont "à libération prolongée", ainsi les principes actifs ne se retrouveront pas à pleine puissance dans l'estomac ou dans le côlon. Il vont cheminer tout au long du système digestif larguant tout au long de leur parcours les principes actifs.

L’effet est dose-dépendant. À faible dose, l’huile d'origan de ce laboratoire ralentit la prolifération bactérienne (action bactériostatique) et, à dose suffisamment élevée, elle détruit les micro-organismes (action bactéricide et fongicide). Généralement, l’effet de l’huile émulsionnée est visible après deux semaines. Un résultat insuffisant s’explique le plus souvent par la présence d’un parasite, et il faut alors augmenter la dose.

Vous pouvez vous procurer de l'huile émulsionnée sous cette forme en suivant ce lien et, si vous n'êtes pas convaincus, retenez une chose Messieurs, lorsqu’on vous proposera une pizza Margherita, n’hésitez pas, dites oui !

Quelques autres propriétés de l'origan


Pour digérer et moins tousser

L’infusion de sommités fleuries, en fin de repas, stimule la digestion et le transit. Par ailleurs, c’est un expectorant doux qui permet de calmer la toux tout en n’empêchant pas l’évacuation des sécrétions bronchiques.

Vous préparerez votre infusion en faisant chauffer 20 cl d’eau dans une casserole émaillée. Lorsque l’eau frémit, ajoutez-y une cuillerée à soupe de sommités fleurie remuez avec une cuillère en bois puis mettez un couvercle. Attendez 10 minutes avant de filtrer et de boire.


Contre le staphylocoque doré et la candidose

Des chercheurs ont mesuré les effets des huiles essentielles de laurier, de coriandre, de romarin et d’origan contre 25 souches de bactéries. L’huile essentielle d’origan a battu tous les records en inhibant 19 des 25 souches et en montrant une bonne activité contre 4 d’entre elles.

Dans la lutte contre les bactéries, l’huile essentielle d’origan a  souvent  été  comparée  aux  traitements antibiotiques
« classiques », avec des résultats remarquables.

Plusieurs études ont été publiées dont une, en 2001, réalisée sur
18 souris contaminées par le staphylocoque doré. Les souris ont été divisées en trois groupes : l’un était traité avec un antibiotique, la vancomycine, l’autre avec l’huile essentielle d’origan, le troisième n’avait aucun traitement. Dans ce dernier groupe, les souris étaient toutes mortes en trois jours. Dans le groupe traité avec l’antibiotique, deux ont survécu, contre trois dans celui qui était traité avec de l’huile essentielle d’origan. La même équipe de chercheurs a étudié les effets de l’huile essentielle d’origan sur des souris infectées par le Candida albicans : elle a sauvé tous les animaux contaminés auxquels on l’a donnée (tous les autres sont morts…).

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
tags sur la thématique : Antibiotiques origan huile d'origan antibactérien antifongique antiparasitaire

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous