Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Echec
cuisant pour
le vaccin anti-grippe

Article paru dans le journal nº 6 Acheter ce numéro
  • Echec cuisant pour le vaccin anti-grippe
  • Echec cuisant pour le vaccin anti-grippe

Ça y est, ça commence ! La campagne 2013 pour le vaccin contre la grippe a démarré. Ce matin, conférence de presse de Marie-Christine Favrot, de la Direction générale de la santé pour annoncer le lancement officiel de la campagne 2013 (gros budget radio... 6 à 8 spots par jour jusqu'au 15 novembre !). Deux minutes après, deux articles paraissent dans le Parisien. Avec deux sondages : l'un réalisé par la CNAM (la Sécu), et l'autre commandité par un groupement de pharmaciens, le groupe PHR (2 200 pharmacies aux enseignes Viadys et Pharma Référence en France).

Que disent ces sondages ? Le sondage PHR dit que les Français ne veulent plus se faire vacciner contre la grippe. Moins de 40% des gens dits "à risque" (en fait les vieux et les malades) se sont faits vacciner en 2012 et les intentions de vaccination sont en chute libre. Du coup la Cnam sort son enquête sur les "préjugés des Français" et publie un contre-argumentaire pour rétablir la vérité sur le vaccin anti-grippal.

En gros, lit-on entre les lignes de ces deux sondages, personne n'est content. Les pharmaciens voudraient bien vendre plus de vaccins, d'autant que c'est la CNAM qui paye... C'est 100% remboursé ! Et la CNAM, elle, n'est pas contente parce que la grippe coûte cher à la collectivité : 153 morts l'hiver dernier sur 818 cas graves. Le vaccin diminuerait, selon elle, cet impact.

Reste que les gens n'ont plus envie de se faire vacciner... La campagne de vaccination tourne à la bérézina pour les Novartis, Galxo, Abott, Pierre Fabre ou Sanofi et c'est tant mieux ! Pour amortir le choc, on a élargi la gratuité aux malades du foie, mais le ver est dans le fruit.

Peut-être ai-je un peu participé à cette prise de conscience.

J'exagère allez-vous dire, vous avez raison mais lisez bien ceci.

Car au détour d'une phrase, la CNAM dit qu'elle observe aussi "une mortalité indirecte importante liée à une complication ou à la décompensation d'une autre maladie aggravée par la grippe".

Ah bon ? Mais c'est quoi ça ?

Ce sont des gens qui ne meurent pas de la grippe mais qui étaient déjà malades d'autre chose... et que la grippe a achevés. Mais ces gens là étaient donc suivis, soignés régulièrement, éventuellement hospitalisés, et donc probablement vaccinés... Eh oui...

Et les fameux 818 cas graves observés combien concernaient-ils des personnes vaccinées, si l'étude ne le dit pas, cela veut dire qu'il y en a au moins 40% qui étaient vaccinés.

En conclusion, ceux qui meurent le plus, c'est les vaccinés.

Des remèdes contre la grippe, chacun en connaît car il y en a plein, j'en ai en tête une bonne demi-douzaine : le bain chaud, le sureau, le thym... Tiens, faites-vous une tisane de thym chaque jour ! Vous n'aurez pas la grippe, je vous l'assure, ni un de ces virus d'hiver.

En médecine naturelle, il y a toujours des gens qui disent que les remèdes coûtent cher, c'est vrai, mais il y a aussi beaucoup de remèdes qui ne coûtent pas grand' chose et la grippe est, dans ce domaine, exemplaire. Relisez cet article, vous verrez. En comparaison, le vaccin et sa promotion ne coûtent-ils pas beaucoup plus, en argent et en vies humaines ?

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Vaccins vaccin alternatif bien-être vaccin
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous