Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une campagne de vaccination
qui tourne mal en Corée du Sud

Article 100% numérique
  • 5 millions de doses ont été stockées à température ambiante plutôt que réfrigérée.5 millions de doses ont été stockées à température ambiante plutôt que réfrigérée.

En Corée du Sud, au moins 59 personnes sont décédées après s’être fait vacciner contre la grippe, en date du 26 octobre. La tension est montée d’un cran dans le pays face à cette vague de décès, notamment après la mort d’un jeune de 17 ans. Cette tension a fait craindre au gouvernement le détournement d’une partie de la population vis-à-vis de sa campagne massive de vaccination antigrippale gratuite dans le contexte de pandémie Covid-19.

Le gouvernement ainsi que l’agence médico-légale du pays affirment qu’il n’existe aucune preuve de corrélation entre le vaccin et ces décès, et poursuivent leur campagne. Ce programme a débuté de manière controversée dès son lancement le mois dernier, avec une suspension de trois semaines, consécutive à une découverte : environ 5 millions de doses ont été stockées à température ambiante plutôt que réfrigérée, comme elles devaient l’être.

Lire aussi Course aux vaccins contre le Covid-19 : des "maladies inexpliquées"

Les 20 premiers résultats d’autopsie auraient mis en évidence que pour treize des personnes, les décès étaient liés à des causes cardiovasculaires, cérébrovasculaires et d’autres pathologies sans lien apparent avec la vaccination« Le nombre de décès a augmenté mais notre équipe voit peu de possibilités que ces décès résultent des vaccinations » expliquait devant le parlement Jeong Eun-kyeong, directeur de l’agence sanitaire sud-coréenne. « Les bénéfices de la vaccination l’emportent de loin sur leurs effets indésirables » a ajouté le ministre de la Santé coréen, après que 14,7 millions de citoyens se sont déjà fait vacciner cette saison, pour 3 000 morts de la grippe estimés l’année dernière.

En 2019, plus de 1 500 personnes âgées étaient décédées dans les 7 jours suivant leur vaccination antigrippe, des décès qui n’étaient pas non plus liés au vaccin, a expliqué le gouvernement sud-coréen, d’après l’agence Reuters.

Par précaution, Singapour annonçait toutefois dimanche dernier suspendre temporairement l’usage de deux des vaccins utilisés par son voisin coréen (le quadrivalent de SK Bioscience, et le VaxigripTetra de Sanofi Pasteur), tandis qu’un groupe influent de médecins, l’Association médicale coréenne, demandait un moratoire sur le programme pour s’assurer que ces vaccins étaient sûrs.

 

Sources

Sanofi, SK flu shots halted in Singapore as South Korea post-vaccination deaths climb to 59

Deaths rattle South Korea's seasonal flu vaccination, but authority presses ahead with free scheme

South Korea urges people to get flu shots, trust its steps on health

Doctors in South Korea call for flu vaccinations to be paused after 25 deaths

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Vaccin contre la grippe grippe

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous