Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une thérapie manuelle tout en douceur

Article paru dans le journal nº 74 Acheter ce numéro
  • La méthode Niromathé est efficace pour les troubles des muscles, tendons ligaments et fascias.La méthode Niromathé est efficace pour les troubles des muscles, tendons ligaments et fascias.

La méthode ostéopathique Niromathé est d’une efficacité remarquable pour libérer les spasmes musculaires, tendineux, ligamentaires et les fascias par la vibration de certains points cutanés. La douceur de cette pratique tranche avec les manœuvres intempestives et les craquements redoutés de certains rebouteux d’autrefois.

On ne sait plus où en donner de la tête avec toutes ces techniques ostéopathiques et neurocutanées qui stimulent des points ! Techniques Moneyron, Vogler, Chapman, Knap… La méthode Niromathé fut créée en 1997 par le Dr Raymond Branly et Thierry Vandorme. Après des années d’observation et de pratique, ces deux ostéopathes formés à de multiples techniques ont échafaudé cette méthode. Les prémisses de Niromathé seraient originaires des Balkans où un certain E. Renard, rebouteux dans le Pas-de-Calais, aurait appris des praticiens locaux de précieux gestes qui guérissent.

Comment apparaissent les spasmes ?

Les spasmes à l’origine des douleurs peuvent s’installer à la suite d’un faux mouvement, mais également lors d’un coup de froid, de vent ou ­d’humidité. La plupart du temps notre corps trouve les ressources pour les ­évacuer, mais il arrive aussi que ça coince ! Le spasme persiste laissant une place royale aux douleurs. Il engendre le blocage des articulations, lors de mouvements et lors de la respiration, la congestion locale est à l’origine des ­douleurs et de ­l’inflammation. Si on pouvait regarder tout ça à la loupe, on verrait apparaître avec le blocage ­mécanique ­responsable de cette congestion ostéo­articulaire et viscérale, une stase lymphatique sous-­cutanée au niveau de certains points clés. Le fait de lever le spasme entraîne la disparition des symptômes. Mais par quel biais lever ces spasmes ?

Étirer, assouplir, décoller la peau

Qui dit spasme dit déprogrammation des points cutanés et sous-cutanés. La spécificité de la méthode Niromathé réside donc dans le toucher précis, vibratoire, superficiel et polarisé (présence des deux mains sur le corps) de ces points spécifiques (points d’acupuncture empruntés à la médecine chinoise) qui, en retrouvant l’énergie nécessaire, soulagent la lésion ostéopathique. Ces points clés se situent au voisinage des tendons, des ligaments et des muscles courts. La vibration déclenche la levée instantanée du spasme. Si une inflammation est présente elle disparaît dans les jours suivants.

Le toucher revêt dans cette méthode une place majeure. Les deux mains du praticien ont un rôle bien défini. La main dite « effectrice » émet une vibration essentiellement cutanée au niveau des ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 74, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Thérapies spasmes Thérapie manuelle
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous