Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Ados : éteindre les écrans la nuit ?

Article paru dans le journal nº 52 Acheter ce numéro
  • L’usage d’un écran en soirée diminue la sécrétion de mélatonineL’usage d’un écran en soirée diminue la sécrétion de mélatonine

Physiologiquement, rappelons que l’épiphyse sécrète rien moins que la mélatonine, l’hormone qui induit le sommeil dès que la lumière du jour est suffisamment basse.

L’usage d’un écran (ordinateur, smartphone, tablette, télévision) en soirée a le même effet : la sécrétion de mélatonine est retardée, l’endormissement aussi, avec pour principales conséquences que la durée et la qualité du sommeil effectif en sont négativement affectées.

Si toutes les classes d’âge sont concernées par la toxicité de ce nouveau mode de vie, les enfants et les adolescents y sont encore plus sensibles, car le diamètre de leurs pupilles est plus grand et leurs cristallins sont plus transparents. Ainsi, après que des adultes et des jeunes ont été exposés à une même quantité de lumière d’intensité identique, le taux de mélatonine est deux fois plus bas chez les jeunes que chez les adultes. Comme le cerveau de ces jeunes n’a pas encore atteint la maturité, le manque de sommeil de qualité devient un facteur de risque de problèmes de santé importants dès l’âge de jeune adulte.

M. K. LeBourgeois, L. Hale, A.-M. Chang, et coll. : « Digital Media and Sleep in Childhood and Adolescence », Pediatrics, novembre 2017 ; 140, supplément n° 2.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes