Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les dirigeants d’Apple et Google, drastiques sur le temps d’écran de leurs enfants

Article paru dans le journal nº 17 Acheter ce numéro

Dans la Silicon Valley, les grands patrons mettent leurs enfants à l’abri de leurs inventions. C’est parce que « nous connaissons personnellement les dangers et les avons observés sur nous-mêmes que nous ne voulons pas que cela arrive à nos enfants » expliquait récemment l’un de ces dirigeants au New York Times. Steve Jobs, fondateur historique d’Apple avouait déjà : «A la maison, nous limitons l’utilisation des gadgets technologiques». Les enfants du fondateur de Twitter n’ont pas de tablettes mais tout simplement de vrais livres en papier. Alors que de nombreux parents équipent leurs enfants de téléphone dès 10 ans, les parents « high-tech » attendent 14 voire même 16 ans et nombre d’entre eux interdisent à leurs ados l’accès aux réseaux sociaux. Dans ces familles, les temps d’écran sont drastiques : souvent rien la semaine et 30 mn à 2 heures le week-end. En France, un ancien patron d’une grande compagnie de téléphonie dit appliquer les mêmes principes avec son fils qui est un des rares ados de son collège sans mobile. Les recherches semblent donner raison à ces parents avertis et les addictions à Facebook ou à Internet sont régulièrement évoquées. Aux Etats-Unis, la durée d’utilisation du mobile chez les étudiants atteindrait fréquemment 9 heures par jour. Une addiction – aux réseaux sociaux notamment - reconnue aujourd’hui comme facteur majeur de mal-être chez les ados.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous