Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Enfants et télévision : les mauvaises habitudes se prennent dès le début

Article 100% numérique
  • Plus un enfant est exposé tôt à la télévision, plus il la regarderaPlus un enfant est exposé tôt à la télévision, plus il la regardera

On sait aujourd’hui que les enfants exposés régulièrement à la télévision avant leur troisième année voient leur développement retardé (troubles du langage, de la concentration ou du sommeil). Une étude récente indique désormais que plus un enfant regarde tôt la télévision, plus il en consommera par la suite.

Les données issues de cette étude randomisée réalisée sur 235 enfants de profils sociaux divers permet en effet d'observer que plus un enfant est placé tôt devant le petit écran, plus il a de risques d'être accro par la suite.

Deux fois plus de télévision si l’exposition commence à 2 mois

 

Dans cette étude réalisée sur des enfants états-uniens, 68 % regardaient la télévision à 6 mois et 88 % à 2 ans. Un enfant qui commençait à regarder la télévision à 2 mois la regardait en moyenne 93 minutes par jour à l’âge de deux ans contre 42 minutes pour un enfant qui n’a pas été placé devant le petit écran avant l’âge de 6 mois (64 minutes dès 4 mois).

Les chercheurs observent que les enfants issus de familles à faibles revenus, avec moins d’enfants sous le même toit ou de sexe masculin ont tendance à faire partie de ceux qui consomment le plus de minutes télévisuelles journalières.

De plus en plus d’enfants étant placés avant six mois devant les écrans, il est intéressant de savoir que retarder de simplement quelques mois cette exposition peut permettre de limiter significativement leur consommation ultérieure.

 

Lire aussi Usage des écrans et symptômes évocateurs de l'autisme

 

Source :

Alexander J. Hish et al., « Infant television watching predicts toddler television watching in a low-income population », Academic Pediatrics, 2020, ISSN 1876-2859.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous