Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Du traitement de la prostate au diabète

Article paru dans le journal nº 69 Acheter ce numéro

Plusieurs classes de médicaments allopathiques facilitent la survenue du diabète de type 2 (DT2) lorsqu’ils sont pris sur le long terme. Ce sont les bêta-bloquants, les statines, les neuroleptiques, les immunosuppresseurs et les corticoïdes. À cette liste, il convient de rajouter les inhibiteurs de la 5 alpha-réductase (I5AR), une des deux classes utilisées dans le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP).

Une récente étude s’est intéressée au nombre de nouveaux cas de DT2 au sein de populations d’hommes souffrant d’une HBP. Certains étaient traités par un I5AR, d’autres par de la tamsulosine (appartenant à la classe des alpha-bloquants). Au bout de onze ans de suivi, le risque de DT2 est apparu augmenté d’environ 30 % chez les personnes sous I5AR.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Prostate diabète hypertrophie de la prostate
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous