Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

À quand la fin de la sponsorisation par l’industrie ?

Article paru dans le journal nº 47 Acheter ce numéro

La Société française de l’hypertension artérielle (SFHTA) a récemment publié une fiche mémo qui a été validée par le Collège de la haute autorité de santé (HAS) le 22 mars dernier. Validation à laquelle l’association FORMINDEP (collectif travaillant à l’indépendance au service de la santé) a réagi en adressant le 9 mai à la présidente de la HAS une lettre ouverte dans laquelle elle déclare que « la SFHTA est en situation structurelle de conflits d’intérêts, étant financée par des entreprises commercialisant des produits concernés par cette fiche mémo ».  D’où réaction de la SFHTA par un communiqué de presse réfutant une telle accusation, arguant ne pas recevoir le moindre financement public et mettant en avant le bénévolat de tous les membres de son conseil. De plus, elle déplore « l’impact des polémiques récentes qui, selon elle, ont été responsables d’une diminution de la prévention et d’une augmentation de la mortalité cardiovasculaire en raison des arrêts de traitements provoqués par des campagnes de défiance ». La solution pour sortir de cet imbroglio et redonner confiance aux patients ne serait-elle pas que les associations de santé trouvent une autre source de financement ?

Sources :

- FORMINDEP : « Experts sous influence : bis repetita à la HAS - Lettre ouverte à Madame la Présidente de la Haute Autorité de santé »

- SFHTA : « Communiqué de presse ».

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous