Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Parkinsonisme avéré

Article paru dans le journal nº 57 Acheter ce numéro

En 2009, une étude argentine alertait sur un syndrome parkinsonien induit par la prise de prégabaline. Antiépileptique, la prégabaline (Lyrica) est aussi prescrite dans le cadre de douleurs neuropathiques voire du trouble anxieux généralisé. En 2017, une étude française observait ces mêmes effets chez une patiente traitée contre une fibromyalgie présentant une bradykinésie, des tremblements de la main, des pieds et du menton. Des manifestations symptomatiques de la maladie de Parkinson disparues à l’arrêt du médicament. La base de données de pharmacovigilance européenne mentionne pourtant 944 cas de tremblements ou encore 43 cas de syndrome parkinsonien, des conclusions n’inquiétant pas les autorités compétentes.

Prescrire, avril 2018, n° 414.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Parkinson Parkinson Lyrica antiépileptiques bradykinésie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous