Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Se débarrasser naturellement des métaux lourds

Article paru dans le journal nº 64 Acheter ce numéro
  • Mine d'orMine d'or

Les métaux lourds sont partout, notamment dans ce qui constitue notre patrimoine culturel (vitraux de cathédrales), mais aussi dans notre environnement quotidien : pigments de couleur, cafetières, miroirs… Une présence massive mais malveillante pour notre santé, qu’il devient urgent d’éliminer.

L’histoire de l’utilisation des métaux lourds est vieille comme notre civilisation. Dès l’Antiquité, or, cuivre et argent ont servi à frapper la monnaie. À Rome, les ingénieurs ont employé du plomb dans les canalisations pour la distribution de l’eau potable. De même, les couleurs des peintures anciennes ont traversé les siècles parce qu’on y a incorporé des métaux lourds : le jaune de Naples contient du plomb, et le fameux rouge vermillon est issu d’un pigment de sulfure de mercure. Dernier exemple illustrant l’importance des métaux lourds dans nos sociétés : sans eux, nous n’aurions jamais eu de miroirs, car ils nécessitent étain et mercure pour être étamés.

Rappeler le rôle de ces métaux dans l’artisanat ne nous dédouane pas ; leur utilisation, aujourd’hui, est largement irraisonnée. Si la Bièvre, affluent de la Seine, a été enterrée par le baron Haussmann parce que c’était une rivière trop polluée, notre industrie moderne, elle, a réussi à souiller jusqu’aux océans. On trouve à présent des métaux lourds dans les poissons pêchés, qui pourtant nous sont indispensables pour leurs apports en oméga-3. On souffre de leur présence également dans les ustensiles de cuisine (ah ! les cafetières italiennes… en aluminium) comme dans les cosmétiques, les vaccins ou même l’eau.

100 % naturel, 100 % breveté

La détoxication aux métaux lourds, qui pouvait passer pour une mode il y a quelque temps encore, devient au fil des ans un enjeu de santé publique. Ces métaux sont dorénavant incriminés dans l’émergence de maladies dites de civilisation, au premier rang desquelles Alzheimer, Parkinson, le diabète de type 2, les affections auto-immunes, des maux tels les insomnies, le syndrome de fatigue chronique, la dépression et des désordres comportementaux (autisme, TDAH).

Si la détox est essentielle, encore faut-il que ce soit avec des produits de qualité, aussi naturels que possible – tant qu’à faire, épargnons-nous les cochonneries pour éliminer d’autres cochonneries. Côté chélation, nous ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 64, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous