Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Non à l’automédication par l’aspirine !

Article paru dans le journal nº 72 Acheter ce numéro

Parangon des médicaments en vente libre, l’aspirine est responsable chaque année d’un nombre conséquent de drames. Longtemps préconisée comme prévention majeure des accidents cardio-vasculaires, l’aspirine a perdu ce statut à la suite de la publication en 2018 de trois études pointant l’importance des risques hémorragiques. C’est ainsi que le recours systématique à l’aspirine est aujourd’hui déconseillé chez les personnes âgées de 70 ans et plus comme chez les patients présentant un risque hémorragique. Problème, cette information circule mal auprès des principaux concernés qui pratiquent l’automédication.

Lire aussi Problèmes cardiaques : l'aspirine qui ne sert à rien

Sources

C. W. O’Brien, S. P. Juraschek, et C. C. Wee dans Annals of internal Medicine, juillet 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Médicaments aspirine
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous