Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’aspirine, cause de mélanome ?

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro

La prise quotidienne d’une petite dose d’aspirine est devenue un rituel auquel souscrit volontiers le patient occidental confiant en la médecine allopathique et menacé d’un accident cardiovasculaire à plus on moins long terme. Un pli qui a pourtant de sérieux risques comme celui de saignements minimes au niveau du tube digestif qui peuvent induire une anémie qui, à son tour, peut favoriser la survenue d’un infarctus du myocarde. Ce fait est bien connu, mais il y aurait bien plus grave encore : un surrisque pour les hommes de développer un mélanome s’ils s’exposent régulièrement au soleil. L’hypothèse avancée pour expliquer le moindre risque chez la femme, c’est que celle-ci secrète naturellement plus d’enzymes protectrices, telles que la catalase et la superoxyde-dismutase.

K. A. Orrell, A. D. Cices, N. Guido, et col. dans le Journal of the American Academy of Dermatology, mars 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous