Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Dérives dans les indications de médicaments allopathiques

Article paru dans le journal nº 64 Acheter ce numéro

Dès qu’une molécule a reçu son autorisation de mise sur le marché (AMM), des recherches sont menées par le fabricant pour conduire à sa recommandation dans d’autres indications. Cette démarche serait tout à fait normale si les nouvelles études – appelées essais exploratoires – étaient suivies de travaux à plus grande échelle afin de confirmer les premiers résultats. Or, des substances pharmaceutiques bénéficieraient d’indications non vérifiées.

Pour vérifier cette hypothèse, une équipe a étudié le cas de la prégabaline (vendue sous le nom de Lyrica et utilisée en France pour traiter certaines formes d’épilepsie, des douleurs neuropathiques et des troubles anxieux généralisés) à travers 238 essais exploratoires sur cette molécule dans au moins 33 indications. Il est apparu que ces allégations n’étaient souvent pas confirmées par les travaux complémentaires.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Médicaments médicaments allopathiques
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous