Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Médicaments allopathiques : interactions macabres

Article paru dans le journal nº 51 Acheter ce numéro

Le corps médical le reconnaît : dès que la prescription dépasse deux médicaments, il lui est impossible de connaître les interactions que ces produits entretiennent entre eux. C’est un cas de conscience que de devoir prescrire sept spécialités pharmaceutiques, voire plus lorsqu’une personne présente plusieurs pathologies, quand on sait que, chaque année en France, 7 500 seniors meurent de façon prématurée à cause d’effets indésirables sévères. Malgré l’ampleur du drame, rien n’est proposé pour changer les choses. Pourtant, il existe une voie simple pour infléchir cette courbe croissante : l’abandon des molécules de synthèse mimant l’action de substances actives dans l’organisme, mais différentes d’elles par certains détails, ce qui permet l’obtention de brevets et assure des retours financiers. Même un jeune enfant comprend le caractère inadéquat de la politique actuelle. Supposez qu’il ait laissé son jeu de Lego près d’une source de chaleur. Un peu plus tard, quand il désire emboîter certaines pièces, cela lui est impossible parce que celles-ci sont déformées. Le même phénomène survient quand on élabore une molécule proche d’une molécule naturelle, mais légèrement différente : la relation de cette substance de synthèse avec les récepteurs cellulaires ne peut être aussi parfaite qu’avec la substance naturelle, et cette imperfection participe très probablement à la genèse de certains effets indésirables.

France Assos Santé, Santéclair et 60 millions de consommateurs, 21 septembre 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous