Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Génériques, le prochain scandale ?

Article paru dans le journal nº 62 Acheter ce numéro

La mention « non substituable » permet d’éviter les génériques. Il se pourrait que, dès l’année prochaine – si le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 sur ce point est finalement adopté –, sa légitimité doive désormais reposer sur « des critères médicaux objectifs, définis en lien avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ».

Parallèlement, depuis plus d’une décennie, le Dr Julien Blain, médecin généraliste des environs de Pontoise, recueille toutes les études qui portent sur les génériques. Vu la fréquence des défauts de fabrication dans cette classe de produits, il recourt fréquemment à la mention « non substituable ».

Ce qui lui a valu une condamnation en 2013 pour abus d’utilisation de la susdite mention, condamnation qu’il conteste depuis et dont le prochain délibéré devrait être publié le 28 novembre. Quelle que soit la décision, les projecteurs seront braqués sur ce qui pourrait être le prochain scandale sanitaire.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous