Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) poursuivie en correctionnel dans l’affaire du Médiator

Article paru dans le journal nº 46 Acheter ce numéro

"Blessures et homicides involontaires » : c’est la qualification juridique qu’a retenu le parquet ce mercredi 24 mai 2017 pour le renvoi devant un tribunal correctionnel de l'Agence du médicament concernant le scandale sanitaire du Médiator. Ce médicament antidiabétique (souvent détourné comme coupe-faim), interdit en 2009 et responsable de centaines de morts, a été utilisé pendant plus de 30 ans par cinq millions de personnes en France. Les laboratoires Servier sont quant à eux renvoyés en correctionnel pour "tromperie aggravée, escroquerie, blessures et homicides involontaires et trafic d'influence".  Si la poursuite en correctionnel du laboratoire pharmaceutique n’a pas surpris, le renvoi en correctionnel de l’ANSM (onze personnes morales et quatorze personnes physiques) témoigne d’une volonté nouvelle d’établir clairement les responsabilités institutionnelles dans cette affaire.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous