Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Aroma, phyto et homéo contre l'endométriose

Article paru dans le journal nº 37 Acheter ce numéro

Maladie chronique généralement récidivante, l'endométriose touche une femme sur dix en âge de procréer. Douloureuse et invalidante elle peut cependant être traitée grâce à la phytothérapie, l'aromathérapie ou encore l'homéopathie.

L’endométriose est un trouble gynécologique engendrant des douleurs chroniques du fait de la présence anormale de tissu endométrial en dehors de l’utérus. Les saignements n’ont alors aucune issue vers l’extérieur. Irritation, kystes, tissu cicatriciel, elle peut être à l’origine de nombreux maux, dont l’infertilité. Dans le concept de BioSanté, la régulation hormonale se traite à l’arrivée de l’automne. Sensible à cette régulation, l’endométriose présente deux phases d’évolution : aiguë inflammatoire et chronique sclérotique.

Les solutions naturelles

Il est nécessaire de traiter la dysrégulation hormonale afin de réduire la douleur en redynamisant le flux sanguin.

Diététique et nutrition

L’alimentation est déterminée par une classification des aliments en trois types :

Les aliments déconseillés : évitez le lait de soja, le lait et les fromages, le jus d’orange, les tomates, les alcools forts et les sodas, ainsi que tous les aliments qui acidifient votre corps. Supprimez les viandes rouges.

Les aliments autorisés : yaourts et fromages blancs, viandes blanches, légumineuses (associées à une céréale) et chocolat noir ont une action neutre voire favorable.

Les aliments recommandés : légumes et fruits, poissons (mers froides), céréales douces, légumes lactofermentés, graines germées, fruits secs et oléagineux (atténuent l’acidification).

Les oligo-éléments

Un protocole d’oligo-éléments est recommandé par de nombreux gynéclogues. Pendant 2 à 4 mois, prendre Nutri Endo 1 le matin et Nutri Endo 2 le soir. Ce protocole fait l'objet d'une étude internationale. Voir également le témoignage d'une gynécologue italienne qui l'utilise pour ses patientes. Pour en savoir plus lisez cet article.

La phytothérapie

Privilégiez les plantes anti-inflammatoires et antalgiques comme le cassis (Ribes nigrum), la grande camomille (Chrysanthemum ­parthenium) ou la matricaire (Chamomilla recutita), les plantes circulatoires et décongestionnantes telles que le ­marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), la vigne rouge (Ampelopsis veitchii) et ­l’armoise (Artemisia vulgaris), et les plantes régulatrices ­hormonales comme le gattilier (Vitex agnus-castus) ou l’igname sauvage (gélules ou gel).

Lire aussi Cycle féminin : comprendre et traiter l'endométriose

L’aromathérapie

Pour traiter les inflammations, pensez au thym à linalol (Thymus vulgaris linaloliferum), anti bactérien, antifongique, antimicrobien et antiviral. Le millefeuille (Achillea millefolium) et le cyprès (Cupressus sempervirens var. stricta), anti-inflammatoires majeurs, ­circulatoires et décongestionnants, sont aussi indispensables. Tout comme le santal blanc (Santalum album op.bois) qui intervient plus spécifiquement dans les congestions ­pelviennes d’origines rénales. La gemmothérapie a un rôle déterminant pour traiter l’endométriose grâce au framboisier.

Homéopathie

Antispasmodiques : le Thuya Occidentalis et le Lycopodium Circulatoire.

Décongestionnant : Thlaspi Bursa Pastoris, Sepia, Heliona, Collinsonia.

Régulatrice hormonale : Folliculinum.

Relaxants : Aristolachia Clematitis, ­Chamomilla, Arsenicum Album, Lithium.

Les tampons en cause

Vous utilisez chaque mois des tampons, soit un total de 11 400 sur une vie (la moyenne des femmes ayant cinq jours de menstruation par mois durant 38 ans)… Les secrets de fabrication des tampons sont farouchement conservés par Procter & Gamble, le fabricant de la marque Tampax, le leader mondial. Or ces cartouches de celluloses sont imbibées… de dioxines, une substance hautement cancérogène qui a un rôle dans le mécanisme de l’endométriose. Sachez qu’il existe des tampons 100 % bio fabriqués à partir de coton certifié sans OGM. Ils ne contiennent ni colorants irritants ni parfum, et ne présentent pas les risques liés aux fibres synthétiques.

Lire aussi Endométriose : la douleur n'est pas une fatalité

Carnet d'adresse:

La Vie Naturelle: Nutri Endo 1 & 2

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous