Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Endométriose : vers plus de considération ?

Article paru dans le journal nº 99 Acheter ce numéro
  • Pour les associations, l’endométriose devrait être classée comme ALD 30.Pour les associations, l’endométriose devrait être classée comme ALD 30.

Alors qu’une proposition de résolution votée le 13 janvier par l’Assemblée nationale ouvrait la voie vers le classement de l’endométriose comme maladie de longue durée exonérante (ALD 30), le parcours semble semé d’embûches. Ce « handicap invisible » toucherait une femme sur dix. Pour les associations, l’endométriose devrait être classée comme ALD 30 pour bénéficier d’un remboursement complet des soins par la Sécurité sociale. Le gouvernement y semble hostile, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé une harmonisation des règles des « affections hors liste » (ALD 31), dans le cadre duquel cette maladie peut être reconnue sur démarche du patient. Mais la reconnaissance au cas par cas ne concernait que 4 500 femmes en 2018. Les associations dénoncent l’ALD 31, « système complexe et inéquitable », et demandent que la proposition de l’Assemblée nationale soit reconnue.

V. Ballet, dans Libération, 14 février 2022.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique endométriose handicap remboursement ALD 30

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous