Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Électrohypersensibilité et chimicosensibilité : création d'un organisme dédié

Article 100% numérique
  • En France, l'ARIEM va désormais contribuer à  développer les connaissances autour de l'électrohypersensibilitéEn France, l'ARIEM va désormais contribuer à développer les connaissances autour de l'électrohypersensibilité

Face à la montée du nombre de personnes concernées par l’électrohypersensibilité et la chimicosensibilité, plusieurs associations issues de la société civile se sont unies au European Cancer and Environment Research Institute (un institut de recherche scientifique indépendant à dimension européenne qui a vocation à « découvrir et comprendre les causes environnementales du cancer et d'autres maladies ») pour créer un organisme visant à développer les connaissances et la recherche autour de ces pathologies.

L’ARIEM, pour Association pour la recherche internationale sur l’EHS (électrohypersensibilité) et le MCS (multiple chemical sensitivity, également appelé "chimicosensibilité" ou "sensibilité chimique multiple" et qui est couplée à 25 % des cas d’EHS), a donc vu le jour ce 24 mai 2022. Sous le patronage d’un conseil scientifique international rassemblant des experts de haut niveau, cette association annonce avoir pour ambition de mieux comprendre ces phénomènes qui toucheraient jusqu'à 10 millions de français (environ trois millions pour l'électrohypersensibilité, 10 % pour la chimicosensibilité).

Les deux membres fondateurs de l’ARIEM sont le European Cancer and Environment Research Institute (ECERI), représenté par son président le professeur Dominique Belpomme, et l’association Alerte Phonegate qui alerte régulièrement concernant les risques pour la santé des téléphones mobiles et de leurs ondes. Quatre autres associations ont également favorisé la création de cet organisme : Robin des Toits, POEM26, SOS MCS et Zones Blanches.

Entre difficultés de prise en charge médicale et persistance des symptômes, il est apparu indispensable à ces acteurs de développer une structure centralisant les connaissances issues des recherches de haut niveau, en France et à l’international, qui visera également à « informer le corps médical et les pouvoirs publics face au nombre croissant de patientsatteints de ces pathologies et des conséquences tant dans leurs vies personnelle, sociale que professionnelle ».

Lire aussi Des progrès dans la prise en charge de l’électrosensibilité

Lire aussi Champs électromagnétiques et santé : symptômes et risques

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous