Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Plus fort que l’aspartame : l’advantame

Article paru dans le journal nº 14 Acheter ce numéro

Le nouveau petit frère de l’aspartame fait une entrée parfaitement orchestrée en Europe et aux Etats-Unis avec une double autorisation le même mois : le 14 mai, la Commission européenne a donné son feu vert, suivie par la FDA (Food and Drug Administration) le 19 mai. 30 000 fois plus sucrant que le sucre, l’advantame, est un doux mélange d’aspartame, de vanilline, de palladium et de platine. Il sera bientôt dans vos rayons sous forme d’édulcorant de table, sous forme liquide, de poudre ou de comprimés, comme les «sucrettes» d’aspartame. Cent fois plus sucrant que ce dernier, l’histoire ne dit pas s’il sera cent fois plus toxique, les études ayant été principalement menées par son fabricant. En toute logique, tout comme les édulcorants et boissons édulcorées, il devrait lui aussi apporter sa contribution à la flambée du diabète de type 2 et jouera probablement un rôle dans le développement des maladies allergiques (asthme, rhinite allergique) des enfants, en cas de consommation par la mère durant la grossesse. Quant aux risques d’accouchement prématuré, de troubles de mémoire, de certains cancers, myélomes et leucémies, suspectés avec la consommation d’aspartame, l’avenir le dira…


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique édulcorants danger sucrettes

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous