Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Un petit coup de pouce pour mieux digérer

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro
  • Un petit coup de pouce pour mieux digérer

À l’approche des fêtes de fin d’année, une petite piqûre de rappel peut vous être utile avant de passer à table. Voici quelques bonnes idées qui sauront remplacer avantageusement le citrate de bétaïne.

Actualisé le 20/12/2018

Les deux remèdes utilisés le plus souvent pour survivre aux repas de fête ont une réputation assez usurpée.

Rappelons d'abord que l'Alka-Seltzer (aspirine additionnée de  sodium) de son armoire à pharmacie, si elle soulage bien les têtes endolories par les excès alcoolisés, a des effets secondaires digestifs délétères en usage répété, surtout en cas d’ulcère.

Quant au citrate de bétaïne, s'il aide il est vrai un petit peu l'activité gastrique et à l'émulsion des lipides, il n'est pas du tout la panacée qu'on présente souvent.

Des plantes alliées de la digestion

En parallèle ou juste après quelques excès alimentaires, des plantes sont particulièrement efficaces pour limiter les inconforts digestifs. C’est par exemple le cas des graines de carvi et des feuilles de Laurier.

- Les graines de carvi aident à la digestion des corps gras en favorisant la production de bile et sa libération dans l'intestin. Mieux : elles réduisent la production de gaz, les ballonnements et les colites. C'est donc un bon allié de détoxication à la fois pendant et après les fêtes. On pourra les consommer sous forme alimentaire, sous forme de tisane, ou même en gélules. On réservera l'usage de son huile essentielle puissante (interdite chez la femme enceinte ou allaitante et l'enfant), particulièrement efficace sur les spasmes intestinaux, à un usage externe, diluée dans une huile végétale (5% d'huile essentielle), sous la forme de massage circulaire du ventre.

- Autre allié de la digestion bien connu des cuisiniers : le laurier sauce, ou laurier noble.  Quelques unes de ses feuilles séchées ajoutées à vos bouillons ou plats en sauce atténueront les troubles digestifs, lenteurs digestives, colites et autres ballonnements. On retrouve ces propriétés sous sa forme d’huile essentielle (1 goutte dans une cuillerée à café de miel), qu’on déconseillera toutefois par prudence dans les trois premiers mois de grossesse.

Chouchouter son foie

Pour soutenir son foie pendant les fêtes et le chouchouter après, on se tournera vers trois plantes qui ont fait leurs preuves.

- La version "light" consiste à boire des tisanes de romarin régulièrement durant la période (deux à trois fois par jour) pour aider le foie à sécréter plus de bile et à l'évacuer dans l'intestin. cette plante aux odeurs de sud protègera également en douceur votre foie des attaques de l'alcool, souvent présent en excès pendant les fêtes.

- On retrouve ces propriétés thérapeutiques dans l'artichaut, qu'on pourra prendre en cure d'extrait fluide pour une action de terrain plus conséquente. Pour les personnes à la digestion fragile ou à l'estomac sensible, il possède l'avantage de stimuler vos sucs et d'avoir une action anti-ulcéreuse.

- La puisante livèche, riche en phtalides sous forme d'huile essentielle, sera réservée aux insuffisants hépatiques légers ou aux situations d'intoxication alimentaire (1 à 2 gouttes dans une cuillère à café d'huile d'olive). Elle est déconseillée aux femmes enceintes et chez l'enfant.

Bien entendu, tous ces conseils et coups de pouce ne remplacent pas, loin s'en faut, une consommation alimentaire et d'alcool raisonnée et raisonnable !

 

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous