Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le café, ami ou ennemi de la migraine ?

Article 100% numérique
  • Le café encourage-t-il ou freine t-il l migraine ? Le café encourage-t-il ou freine t-il l migraine ?

Aucune étude n’a jamais établi que le café donne la migraine… Mais on conseille parfois aux migraineux de supprimer leur boisson favorite, le café, au motif qu’il serait un facteur déclencheur. L’effet du « petit noir » sur le mal de tête est bien démontré et même exploité dans certains traitements antimigraineux : la caféine qu’il contient a un effet neurologique, bloquant les récepteurs d’adénosine. Ce neuromédiateur est impliqué dans la perception de la douleur ; d’ailleurs, les niveaux plasmatiques d’adénosine augmentent pendant les crises de migraine.

Des chercheurs polonais sans lien d’intérêt ni avec l’industrie du café, ni avec celle des antimigraineux, ont analysé dans la littérature médicale toutes les études publiées jusqu’en juin 2020 portant sur les relations de causalité entre café, arrêt du café et crises migraineuses, soit 21 études au total.

Ils suggèrent que les 6,3 à 14,5 % des migraineux qui attribuent au café le pouvoir de déclencher leur crise pourraient avoir été dupés par les circonstances mêmes qui les ont poussés à boire du café : bâillement, fatigue et somnolence sont aussi des symptômes prémonitoires de la crise migraineuse ! Mais ils notent aussi que des études établissent un lien entre une surconsommation régulière de café et l’apparition de migraines chroniques… Là encore, ce n’est pas directement le café, mais plutôt le sevrage répété des excès qui seraient en cause ! Car il est établi qu’à l’inverse, se passer de café quand on a l’habitude d’en boire s’accompagne souvent de céphalées. Les gens habitués à boire du café en semaine au travail sont ainsi plus sujets aux migraines le week-end !

Pour conclure, ils invitent les personnes ayant tendance aux migraines à surveiller leur consommation de café : pas plus de 200 mg de caféine par jour, soit l’équivalent de deux tasses de café (250 ml environ), et de manière aussi régulière que possible, afin d’éviter précisément ces maux de tête liés au sevrage !

Lire aussi VIDÉO - Êtes-vous addict au café ?

Lire aussi Privilégier le café filtré pour protéger son cœur

Référence :
Nowaczewska

M. et al. - « The ambigous role of caffeine in migraine headache : from trigger to treatment » Nutrients 2020, 12(8), 2259 (août 2020)

https://doi.org/10.3390/nu12082259

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique mal de tête café migraine caféine

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous