Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quand le remède accélère la maladie

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro

Les femmes atteintes d’un cancer du sein HER2+ sont soumises à des médicaments particuliers dont le lapatinib (Tyverb®). Lorsqu’elle est en excès, la protéine HER2 envoie aux cellules cancéreuses des messages leur enjoignant de se développer et de se multiplier. Le lapatinib est prescrit afin d’inhiber l’action de cet excès en HER2, mais… contre toute attente, les récepteurs cellulaires de HER2 se combinent à ceux de la protéine HER3, ce qui a pour conséquence – entre autres – de stimuler bien plus la multiplication des cellules cancéreuses que si le lapatinib n’avait pas été prescrit !

J. Claus, G. Patel, F. Autore, et coll. dans eLife, mai 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cancer cancer traitement cancer
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous