Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Cancer du sein : remise en question de la double mastectomie préventive

Article paru dans le journal nº 17 Acheter ce numéro

Alors que l’effet « Angelina Jolie » aurait doublé le nombre de mastectomies préventives – ablation totale des seins en vue d’éviter un risque de cancer du sein chez les porteuses d’une mutation BRCA – une récente publication scientifique interroge sur l’utilité de cette pratique. En comparant la survie de 200 000 femmes, répartie en trois groupes (chirurgie partielle du sein et radiothérapie ; chirurgie radicale d’un sein ; ou double mastectomie radicale), les scientifiques ont été étonnés du résultat. Ils ont tout d’abord constaté que cette dernière chirurgie plus invasive était devenue six fois plus fréquente en 2011 qu’en 1998, surtout chez femmes de moins de 40 ans (un tiers d’entre elles !). Plus choquant : il s’avère que cette chirurgie radicale n’a apporté aucun bénéfice supplémentaire en termes de survie, par rapport à la chirurgie partielle accompagnée de radiothérapie. En bref conserver ses seins en cas de cancer du sein ne serait pas plus risqué – et bien moins traumatisant - et les supprimer en prévention, très discuté. Une autre remise en cause récente porte, elle, sur le dépistage du cancer du sein après 70 ans : des chercheurs hollandais alertent sur les sur-diagnostics qu’il engendre (des petites tumeurs sans effets sur l’espérance de vie). Le risque dépasserait les bénéfices, entraînant des sur-traitements, auxquels les femmes âgées sont plus vulnérables.

JAMA September 2014


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique cancer du sein mastectomies ablation totale des seins

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous