Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Sodas et mort prématurée

Article paru dans le journal nº 53 Acheter ce numéro

Le raccourcissement accéléré des extrémités des chromosomes (les télomères) est un facteur bien connu de risque de mort prématurée. Le fait d’habituer les enfants à consommer régulièrement des boissons sucrées (sodas et colas) dès l’âge de 2 à 3 ans a récemment été associé à l’observation d’un net raccourcissement des télomères dès l’âge de 4 à 5 ans. Même si cette étude porte sur un petit échantillon d’une population particulièrement exposée au surpoids et à ses complications, elle doit interpeller quant au lien possible de cause à effet entre l’omniprésence des sodas et colas dans l’alimentation de type occidental et l’épidémie mondiale de certaines maladies comme les accidents cardiovasculaires, le diabète de type 2, la cirrhose et même la rectocolite ulcéro-hémorragique.

J. M. Wojcicki, R. Medrano et coll. dans Childhood Obesity, novembre 2017.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous