Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Antioxydants : allez-y doucement !

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro
  • Antioxydants : allez-y doucement !Antioxydants : allez-y doucement !

Depuis quelques années, c’est la nouvelle mode, L’antioxydant est devenu l’argument de vente numéro 1 de multiples produits de santé parce que l'on a bourré le crâne des gens avec l’analogie : « oxydation = vieillissement précoce ».

En jargon professionnel, on vous parle de « stress oxydatif » (qui vous oxy !) mais restons sérieux, l’oxydation est un phénomène naturel résultant de la présence d’oxygène, et la peroxydation est une oxydation violente par un produit libérant de l’oxygène très réactif. Dans le bio-électronigramme de Vincent, la bonne santé se trouve dans la zone légèrement oxydée et légèrement alcaline du sang, de l’urine et de la salive.

Mais revenons au fameux stress oxydatif et voyons comment cela se passe. Un « intrus » arrive dans un organisme et s’y déplace. Il finit par tomber sur une patrouille de contrôle (cellules tueuses NK) – « C’est quoi toi ?" – « Ben, euh ! » - « Code non-conforme, t’es pas d’ici toi ! » - « Ben, euh !  » - Et c’est le tir à vue sans sommation, ce qui veut dire une giclée d’un vitriol maison (peroxydant puissant) en pleine poire. Et couic ! Mission accomplie. (C’est de la pédagogie médico-scientifique moderne).

Continuons : la présence du produit corrosif étant détectée localement par les surveillances nerveuses, elle déclenche une alarme, ce qui est logique puisque les tissus voisins risquent d’être brûlés aussi. C’est un peu la même chose que lorsqu’on utilise de l’eau de Javel pour enlever des tâches : il faut rincer abondamment après l’opération, sinon le tissu est cuit.

L’organisme, lui, n’effectue pas de rinçage, mais une neutralisation chimique locale avec….un antioxydant naturel, le L-Glutathion fabriqué à partir du sang. Or l’opération Glutathion est devenue aléatoire chez certains - pour des raisons de déprogrammations diverses due à la pollution par les métaux lourds et les poisons chimiques dont beaucoup sont victimes sans le savoir - et cela entraîne souvent des dégâts.

Prenons par exemple le cas de la cataracte et de son associée la DMLA (dégénérescence maculaire). L’œil ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 13, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Sur le même sujet
Tags sur la même thématique Vieillissement vieillissement antioxydant
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes