Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Vaccins et maladies inflammatoires chez l'enfant

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro
  • Vaccins et maladies inflammatoires chez l'enfantVaccins et maladies inflammatoires chez l'enfant

J'attends toujours de voir la presse grand public parler du travail de recherche, publié en février dernier dans la revue scientifique « Molecular and Genetic Medicine » par le Dr John B. Classen . Et je crois que je pourrai attendre longtemps...

Le docteur Classen, éminent immunologiste américain, à l'origine de cette étude est en effet depuis longtemps considéré par les institutions médicales comme un agitateur et ses travaux sont systématiquement contestés. Ils sont pourtant d'une rigueur scientifique absolue mais il s'attaque malheureusement à des gens beaucoup plus puissants que lui.

Que dit cette étude* ? Le Dr John Barthelow Classen met en évidence que la sur-stimulation immunitaire induite par les vaccins provoquerait chez la majorité des enfants américains toute une série de maladies comme le diabète de type 1 et de type 2, les « syndromes métaboliques », les troubles auto-immuns, l'asthme et les allergies alimentaires. Ce qui est assez interpellant, c'est de constater que cette augmentation est directement proportionnelle à l'accroissement du nombre de vaccins obligatoires préconisés par le calendrier officiel de vaccination des enfants.

Le docteur Classen confirme dans ce document que les vaccins sont reconnus comme facteur déclenchant de l'inflammation et que l'apparition de toutes ces maladies n'y est pas étrangère. En effet, lorsque l'on administre trop de vaccins dans un très court laps de temps, les réponses inflammatoires provoquées peuvent devenir chroniques.

Le docteur Classen pense qu'un état de surcharge immunitaire existe maintenant chez la plupart des enfants aux États-Unis. Et l'on peut facilement extrapoler cette conclusion aux enfants de notre pays.

L'uniformisation des vaccins nuit à beaucoup d'enfants

Comme tout humain, chaque enfant est un individu unique avec un système immunitaire qui lui est propre. Malgré cela le calendrier officiel de vaccination impose des doses et un rythme (en fonction de l'âge) identique pour tous.

Si l'on suit cette chronologie, chaque dose de vaccins donnée à un certain âge est supposée générer une réponse immunitaire protectrice appropriée dans 90 % des cas. Cependant, on ne tient pas compte de l'état du système immunitaire au moment de la vaccination et s'il y a déjà un léger dysfonctionnement, il sera accentué à chaque dose vaccinale.

Et comme l'affirme le Dr Classen, stimuler un système ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 13, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Tags sur la même thématique Vaccins vaccins
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes