Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Traumatisme

Article paru dans le journal nº 33 Acheter ce numéro

Ancien journaliste musical et musicien, j’ai perdu un grand nombre de connaissances durant les attentats de Paris du 13 novembre. Des amis proches ont été salement blessés et chaque semaine, j’ai appris que des blessés, en état d’urgence absolue, décédaient, là encore des connaissances, des amis. C’est une situation que j’ai beaucoup de mal vivre. Je me pensais costaud. Auriez-vous un conseil pour tenir le coup ?

Ce que vous avez vécu est semblable à ce que des milliers de personnes ont supporté lors des guerres européennes récentes. Il s’agit de traumatismes qui touchent le plus profond de notre être. Ce n’est donc pas simplement une question psychologique. C’est un deuil brutal, doublé d’une sensation d’injustice qui à la fois révolte, abat moralement et donne un sentiment d’impuissance face à l’adversité. Il vous faut considérer que les personnes qui ont été assassinées sont vivantes dans un autre plan de conscience. Si vous ne croyez pas à l’existence de l’au-delà, vous devez essayer de ressentir leur présence dans votre cœur en les imaginant à vos côtés et en essayant de vous remémorer les bons moments passés ensemble. Pensez à eux avec joie, essayez non pas d’oublier mais de vous distraire en les joignant à vos propres distractions, comme s’ils y participaient. Des séances de sophrologie allant dans ce sens pourraient certainement vous être utiles. Enfin, il faut vous armer de courage. Peut-être alors ressentirez-vous en quelques occasions leur présence, comme une aide à vos côtés. Ou encore, vous les reverrez peut-être dans un songe pendant votre sommeil, qui vous montera que le monde de l’au-delà existe vraiment et qu’il est Amour.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous