Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

L’Éthérapie, reconquérir son énergie originelle

Article paru dans le journal nº 1 Acheter ce numéro
  • éthérapieéthérapie

Discipline récente, l’Éthérapie est une approche thérapeutique holistique. En s’appuyant sur des notions ancestrales, elle vise à nous reconnecter à l’énergie fondamentale présente dans notre corps dès la conception.


Le nom Éthérapie provient du mot « éther ». Marc Polizzi, un des fondateurs de la discipline, rappelle : « Ce nom recouvrait le champ d’informations quantiques avant l’avènement de cette science, et de Pi, le célèbre 3,14 de l’équation du cercle et base de la géométrie sacrée. » C’est avec sa femme Pascale, que Marc est à l’origine de cette thérapie dont le but est de mettre en conscience et en cohérence toutes les facettes de notre être afin de progresser dans la réalisation de soi.

L’idée de départ repose sur les deux énergies – que les Chinois appellent Yin et Yang – et qui constituent les deux polarités fondamentales sans lesquelles la vie ne serait pas possible. Le jour de notre conception, notre polarisation Yin-Yang devrait donc être parfaite pour permettre à la vie de s’incarner. « Pour avoir une image de ces énergies, pensez qu’elles correspondent à une pile intérieure sur laquelle est branchée l’ampoule qui permet à l’être humain que nous sommes de rayonner », explicite Pascale. Toutefois, la vie intra-utérine, les conditions de naissance, la petite enfance nous obligeraient à nous écarter de cette perfection. Pour s’adapter au monde des adultes et en particuliers à celui de nos parents, nous serions contraints de trouver des solutions souvent différentes de celles menant à l’épanouissement.

Reconnexion à son Tao

Selon Marc et Pascale Polizzi, c’est par une approche mentale, symbolique et énergétique, que l’Éthérapie permet de retrouver cette connexion énergétique originelle que l’on avait à l’instant de notre conception. Pour effectuer ce travail de reconnexion, l’éthérapeute pourra utiliser ce que les Polizzi nomment le « biotesting ». Il s’agit tout simplement de l’outil que chaque approche alternative utilise dans son domaine : le test musculaire pour les kinésiologues, la palpation du pouls pour la médecine traditionnelle chinoise, le mouvement de respiration primaire (MRP) pour les ostéopathes… Ce ressenti personnel cultivé et acquis lors du cursus d’une formation permettrait ainsi de sonder la mémoire cellulaire, autrement dit les connaissances inconscientes de notre corps. « Le corps sait en effet ce qui est bon pour lui, précise Marc. Si on voulait utiliser un vocabulaire plus moderne on parlerait de champ morphique. »

Dans un premier temps, à l’aide d’un protocole de type check-list structuré et de son biotest, l’éthérapeute serait en mesure de rechercher et d’identifier tous les conditionnements qui ont fait que la personne s’est éloignée de son axe (de son Yin ou de son Yang). « Au fur et à mesure de la découverte, l’éthérapeute doit en faire part à la personne afin que, mentalement, cette dernière puisse établir des ponts, faire naître des points de repère ou sentir ce qui résonne pour lui. C’est, en quelque sorte une mise en conscience des schémas psychologiques », continue Marc. « Ensuite l’éthérapeute conduit la personne à la ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 1, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes