Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Michèle Rivasi : Notre système de santé est gangrené par les labos et… par les politiques

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro
  • Michèle Rivasi : Notre système de santé est gangrené par les labos et… par les politiques

De tous les combats de prévention, sanitaires ou environnementaux, l’eurodéputée Michèle Rivasi fait entendre sa voix en lançant une opération mains propres dans la santé. Celle qui tance Marisol Touraine en osant du : « Vas-y Marisol, fais ton boulot ! » en guise de « mes hommages Madame la ministre de la Santé », donne le ton. Et ça fait mal, car sa langue n’est ni de bois ni dans sa poche.

Alternative Santé Vous lancez une opération « mains propres ». Vous interpellez dans ce sens la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Que lui demandez-vous ?

Michèle Rivasi Que le système de santé soit assaini de fond en comble, car tout est gangrené, absolument tout ! Il n’est qu’à voir et lire les articles sortis dans Médiapart révélant que les pontes des commissions du médicament, du vaccin, de l’attribution des autorisations de mise sur le marché, de la fixation des prix des médicaments, fricotaient ou étaient payés par les laboratoires pharmaceutiques. Il n’est qu’à voir l’article du Canard enchaîné sur les décès de deux nourrissons après qu’ils ont été vaccinés contre la gastro-entérite. C’est une honte, et il y a urgence.

A. S. On peut aussi parler du travail de Regards citoyens qui a mis en évidence que les médecins influents ont reçu pour 245 millions d’euros de « cadeaux » entre 2012 et 2014…

M. R. On a un système de santé totalement défaillant dont les failles ne peuvent exister que grâce à la complicité des politiciens. C’est pour ça que nous lançons cette opération mains propres. Nous exhortons la ministre de la Santé à clarifier les choses et à prendre les mesures qui s’imposent. Notamment à couper les têtes des commissions comme celle de la transparence, de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) ou du conseil technique de la vaccination, qui se rendent coupables de conflits d’intérêts graves. Je demande la transparence totale sur le comité économique des produits de santé (CEPS) qui fixe le prix des médicaments. Si on ne tape pas du poing sur la table, aussi bien sur le plan national qu’européen, on n’aura plus la sécurité sociale, tout simplement. Comme quoi, les coupables ne sont pas ceux que l’on croit…

A. S. Comment expliquez-vous être une des seules élues à taper du poing ?

M. R. Dès lors que l’on parle de santé, la majorité estime que seuls des médecins peuvent en parler, alors qu’elle est l’affaire de tous.

A. S. J’ai l’impression qu’au sein de votre parti, vous êtes seule à porter ces questions. Pourquoi ?

M. R. Je me suis penchée plus que mes camarades sur la question des médicaments, d’autant qu’en tant qu’eurodéputée, j’ai travaillé sur un dossier sur la pharmacovigilance, en pleine tourmente du Mediator. C’est là que j’ai été effarée par les problèmes d’effets secondaires liés à la prise des médicaments, alors que le grand public pense encore qu’un médicament soigne sans danger. D’où l’énorme défiance, dont on a pu mesurer l’importance dans le dossier des pilules de 3e génération, par exemple.

A. S. Que vous inspire une AMM attribuée en neuf mois pour le
Gardasil ?

M. R. Que le dossier a été tronqué. Les laboratoires ont exercé une énorme pression pour forcer la main du ministre de l’époque, Xavier Bertrand. Il faut dix ans en moyenne pour obtenir une AMM. Mais le vrai scandale, c’est François Hollande qui pousse à la vaccination au Gardasil lors de la présentation du plan national contre le ...

Image description

Il vous reste encore 78% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 39, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes