Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les vertus de la respiration consciente avec Edouard Stacke, psychosociologue

Article paru dans le journal nº 20 Acheter ce numéro
  • Les vertus de la respiration consciente avec Edouard Stacke, psychosociologue

Les 23 et 24 janvier prochains, se tiendra à Paris, le premier colloque exclusivement consacré à la la respiration. Inconsciente la majorité du temps, la respiration prend une dimension incroyable quand on commence à la pratiquer en conscience. Explications.

Edouard Stacke est un pionnier dans le domaine de la respirologie. Il découvre ses capacités respiratoires ou du moins leurs limites, lorsqu’il pratique pour la première fois le « free-diving » à savoir la plongée sans matériel. Au Japon, il se forme et commence à pratiquer la méditation qui vient bouleverser sa manière de vivre, et transformer son rapport à sa santé.

Comment respirons-nous ?

« La vie est ce qui se passe quand on est occupé ailleurs ». Quand l’esprit est occupé, voir pollué, on ne peut pas être conscient de sa respiration. Dans la vie quotidienne, nous n’utilisons que 15% de nos capacités respiratoires. Beaucoup d’air résiduel reste dans nos poumons au moment d’expirer, et on est loin d‘utiliser notre pleine capacité d’inspiration. On respire trop superficiellement et trop rapidement, en moyenne 10 à 12 fois par minute. Le simple fait d’observer sa respiration pendant quelques minutes, nous permet de nous sentir mieux. Les tissus sont mieux oxygénés, et le système nerveux entre dans un état de détente puisque la respiration s’amplifie naturellement.

Observer son souffle

Depuis 2 500 ans, Lao Tseu, les védas, le bouddha, invitent à observer son souffle en conscience. Ces cultures ont compris qu’être conscient de soi passe par la conscience du souffle. Ce sont les racines de la pratique de la méditation, afin de se replacer dans l’instant présent. Au moment des vacances, les gens partent à l’autre bout du monde sans jamais penser que le plus important est de prendre du temps pour soi, et du recul. La pratique de la respiration consciente nous permet de prendre chaque jour de petites vacances avec soi-même et d’amener détente, voir dépaysement dans son corps.

Calmer l’agitation

Respirer en conscience permet de pleinement profiter de qui l’on est. Si la plupart d’entre nous ne pratiquons pas la respiration, c’est par peur d’être face à soi, et de prendre conscience de la mort. Lorsqu’on ne respire pas, nos émotions sont stockées dans les tissus et entrainent des tensions corporelles chroniques. S’allonger, fermer les yeux, et observer son souffle nous permet de calmer l’agitation mentale, de laisser les peurs et les émotions s’évacuer.

Respirer n’est pas seulement un acte qui nous maintient en vie, il nous insuffle la vie. Rendre le souffle conscient, c’est fluidifier son rapport à la vie.

Ne ratez par le premier colloque interprofessionnel de respirologie au centre des congrès de la Villette à Paris avec la participation de Radio Médecine Douce.  Pour bénéficier d’une réduction de 20% sur le tarif de la journée ou des deux jours tapez le code : RADIOMD sur https://www.weezevent.com/colloque-respirologie

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous