Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Du thym au secours des personnes sous ventilation mécanique ?

Article 100% numérique
  • L’huile essentielle de thym par inhalation permettrait une augmentation  de la saturation en oxygène des patients sous ventilation mécanique.L’huile essentielle de thym par inhalation permettrait une augmentation de la saturation en oxygène des patients sous ventilation mécanique.

Avec la pandémie de Covid-19, nous avons beaucoup entendu parler du recours aux respirateurs artificiels pour assister les personnes victimes de formes graves de la maladie en soins intensifs, un procédé également appelé « ventilation mécanique ». Cet acte médical entre également dans l’accompagnement de nombreuses insuffisances respiratoires, même s’il est loin d’être anodin. En effet, comme le relève une récente étude iranienne, la ventilation mécanique peut exposer le patient aux pneumonies à répétition (infection nosocomiale très fréquente en réanimation) ou encore à l’atélectasie, c'est-à-dire l’affaissement des alvéoles pulmonaires conduisant à l’obstruction et à la compression des bronches. De tels effets indésirables peuvent favoriser l’accumulation de mucus dans les bronches, augmenter la pression respiratoire, mais également, par extension, diminuer la saturation en oxygène dans le sang. Le remède peut alors devenir presque aussi nocif que le mal.

Pour prévenir ce genre de déconvenues, cette étude de petite ampleur met en exergue les vertus thérapeutiques de l’huile essentielle de thym vulgaire (Thymus vulgaris) mélangée à de l’eau distillée prise sous forme d’inhalation à l’aide d’un nébuliseur. Lors de l’analyse, les membres du groupe ayant inspiré ces particules ultrafines d’huile essentielle de thym toutes les huit heures durant trois jours ont ainsi vu diminuer la concentration de leurs sécrétions respiratoires, ainsi que de leur pression pulmonaire. L’huile essentielle de thym par inhalation a également permis une augmentation significative de la saturation en oxygène des patients sous ventilation mécanique par la stimulation directe des muqueuses. Les pathologies en cause étant potentiellement graves, et l’usage de l’huile essentielle de thym (dermocaustique) par nébulisation délicate, cette approche mériterait d’être confirmée par d’autres études et n’est, bien entendu, à considérer que dans un cadre médical. Ceci n’empêche pas tout un chacun de bénéficier d’ores et déjà des multiples vertus de l’huile essentielle de thym pour les problèmes du quotidien.

Source :

The effects of Thymus vulgaris inhalation therapy on airway status and oxygen saturation of patients under mechanical ventilation: A randomized clinical trial, Advences in Integrative Medicine, mai 2021.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous