Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Fiche Thérapeutique : Acné féminine

Article paru dans le journal nº 105 Acheter ce numéro
  • Le manque de fer et de zinc favorise l’acné de la femme adulte.Le manque de fer et de zinc favorise l’acné de la femme adulte.

L’acné féminine diffère de celle de l’adolescent, en premier lieu par ses lésions. Moins purulente, elle se fait plus kystique et se localise volontiers sur le menton, les joues, voire, lorsqu’il y a une participation hépatique, aux tempes.

Les causes sont en premier lieu un déséquilibre hormonal avec la complicité de carences en fer ou d’excès alimentaires en produits gras et sucrés.

  • Le déséquilibre hormonal incrimine deux glandes : les surrénales et/ou les ovaires. Pour les premières, c’est un excès de sécrétion androgène qui est à mettre en cause, avec pour conséquence la perturbation du cycle menstruel et de l’ovulation, voire une alopécie androgénique. Pour le déséquilibre des ovaires, c’est leur faiblesse qui est en cause, avec une ovulation qui se déroule mal par insuffisance hormonale et excès de sécrétions de l’hypophyse. Autre conséquence, le risque accru de kystes ovariens ainsi qu’une pilosité sur des zones inhabituelles telles que la ligne ombilico-pubienne, les régions péri-aréolaires [autour du mamelon, NDLR] et/ou le menton. C’est dans ce type d’acné que la médecine a tendance à prescrire des anti-androgènes aux effets délétères sur le foie.
  • Le manque de fer et de zinc : qui favorise l’acné de la femme, se traduit par des microkystes (petites granulations sous la peau). En perturbant la cicatrisation, la carence en fer a tendance à aggraver l’infection des boutons qui durent plus longtemps et sont douloureux. La carence en zinc se manifeste par la présence de taches blanches sur les ongles qui traduit une mauvaise fixation du calcium sur les os.
  • Le stress peut aggraver l’acné : en agissant sur la mélatonine et l’aldostérone. La mélatonine participe, chez la femme, à la régulation de la sécrétion de la progestérone dont la carence est incriminée dans l’acné. L’aldostérone, hormone produite par les surrénales, peut aussi aggraver l’acné. Des études ont montré que la prise d’antidiurétique freinant la sécrétion de cette hormone améliorait l’acné. Un résultat similaire peut être obtenu en homéopathie : Aldostérone 15 CH, 5 granules à jeun tous les matins.

Lire aussi Acné de la femme adulte : six solutions cosmétiques naturelles pour limiter les dégâts

Traitement

  • Pour compenser les déséquilibres hormonaux : Il existe des alternatives naturelles avec des phyto-œstrogènes associés à des phyto-progestatifs. On trouve ces substances végétales dans le lin, le soja ou des plantes comme la sauge et l’alchemille qui favorisent l’équilibre menstruel, alors que le sabal lutte contre les excès d’androgènes. Elles peuvent être prises sous forme d’extraits hydro-alcooliques. La cure sera de 20 jours par mois entre les règles avec 50 gouttes de Salvia officinalis HATM (le matin) à associer à Alchemilla vulgaris HATM et Sabal serrulata HATM (50 g. de chaque, le soir). Je peux aussi conseiller Œmine Gyne (2 gélules matin et soir, du 10e au 28e jour du cycle, que l’on peut associer à Œmine Andro, 2 capsules matin et soir).
  • Pour les déficiences en zinc et calcium : On en trouve en quantité satisfaisante dans les huîtres, les germes de blé, le foie, les graines de sésame, les crustacés, ainsi que dans les viandes. On peut préférer la prise de compléments alimentaires. Pour pallier la carence en fer, une complémentation est aussi conseillée. Pour augmenter la mélatonine, je conseille soit des plantes comme le millepertuis (sur une durée limitée), soit des plantes riches en tryptophane (5HTP, 5-hydroxytryptophane) comme le griffonia.

Les soins externes

  • Évitez les produits irritants visant à assécher la peau.
  • Stoppez toute crème contenant de la paraffine, de la vaseline et des dérivés pétrochimiques. Optez pour l’aloé, qui est un bon cicatrisant, des eaux florales adoucissantes comme l’eau de rose, ou astringentes comme l’eau d’hamamélis.
  • Le soir, je vous suggère d’appliquer sur les boutons la lotion Acnezinc.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous