Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Comment mieux satisfaire nos besoins en fer

Article paru dans le journal nº 6 Acheter ce numéro

Une récente étude vient de démontrer que le fer contenu dans les produits animaux augmentait la production de radicaux libres alors que le fer contenu dans les produits végétaux a un effet inverse.

Ces résultats scientifiques pourraient expliquer pourquoi les grands consommateurs de viande sont plus sujets que les autres à mourir d’accident cardiovasculaire ou de cancer. Or le fer « animal » est bien mieux absorbé que son homologue végétal. C’est d’ailleurs pourquoi le corps médical recommande régulièrement la consommation de viande rouge en cas d’anémie par manque de fer.

Alors comment satisfaire au quotidien nos besoins en fer sans s’exposer au risque de vieillissement accéléré ? La réponse est donnée par la même étude : l’adoption du régime méditerranéen qui, par sa préférence pour le poisson, les fruits et les légumes frais, apporte à la fois fer et antioxydants. Toutefois, en cas d’anémie ferriprive, c’est insuffisant, obligeant à une complémentation (toujours sous contrôle médical afin d’éviter tout risque de surdosage qui, même léger, est facteur de stress oxydatif).

M. Romeu, N. Aranda et coll., dans Nutrition Journal, 2013

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes