Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Bactéries des villes et bactéries des champs

Article paru dans le journal nº 59 Acheter ce numéro

L’étude comparative des flores intestinales des populations urbaines et rurales au Nigeria a révélé que les enfants de la campagne bénéficiaient d’une bien plus grande variété bactérienne que ceux des villes. Le phénomène trouve son origine dans l’alimentation, basée pour les ruraux sur des produits naturels non transformés (tubercules, graines, soupes de feuilles), peu riches en protéines. Selon l’auteure principale de cette étude, cela pourrait expliquer que les populations rurales traditionnelles soient beaucoup moins sujettes aux maladies liées aux habitudes alimentaires et culinaires de type occidental.

Ayeni et al. dans Cell Reports, mai 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous